Le leadership des filles renforcé à travers un dialogue intergénérationnel

0
492

A l’occasion de la Journée Internationale des  Droits de la  femme, Plan Togo en collaboration avec le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), a  organisé un dialogue intergénérationnel de haut niveau entre les jeunes femmes et filles leaders issues des différentes régions  du Togo. L’évènement s’est déroulé ce 09 mars 2021 à Agora Senghor à Lomé.

Le thème retenu pour la rencontre est : «  Leadership féminin et résilience des femmes togolaises face à la COVId-19 ». Il est une contextualisation du thème mondial et a été élaboré pour tenir compte des normes et comportements préjudiciables induits de la pandémie de la COVID-19.

A travers le dialogue intergénérationnel organisé par Plan Togo et l’UNFPA engagés aux côtés de l’état togolais  pour l’épanouissement des enfants et des jeunes  ainsi que pour l’égalité du  genre,  il s’agit pour ces deux institutions est d’orienter la jeune fille de notre pays à développer son potentiel.

« En organisant ces échanges, il s’agit pour nous de renforcer le leadership des filles en initiant un cadre d’interactions avec des femmes leaders pour s’inspirer de leurs parcours, de discuter des défis relatifs au leadership féministe  et de déconstruire les fausses croyances sur l’incapacité des femmes à assumer des postes jusqu’ici réservées  aux hommes », explique Mme Awa Faly Ba, Représentante Résidente de Plan International Togo.

Dans la foulée de la célébration,  une discussion libre et constructive, a réuni  plusieurs femmes modèles de réussite du gouvernement dont les  Ministre délégué à  la Santé, de l’Hygiène publique et de l’Accès universel aux soins, Dr Mamessilé Aklah Agba Assih et  du Ministre  délégué auprès du Président de la République chargé de l’Energie et des Mines, Mawunyo Mila Aziable. Elles  ont partagé avec leurs jeunes sœurs,  leurs  expérience, parcours, ainsi que la manière dont il leur faut surmonter  les défis.

Les échanges furent fructueux. «  J’ai compris que beaucoup de glaces ont été brisées  avant que ces femmes modèles ne soient à ces postes. Et moi en tant que fille, je vais m’inspirer des parcours de ces modèles pour pouvoir faire mieux », a confié  Rahile Mijiyawa, diplômée d’un master en droit.

Il faut noter que c’est sous l’égide du Ministère de l’Action Sociale de la Promotion de Femme et de l’Alphabétisation que cette rencontre a eu lieu.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix-huit − huit =