Le ministre Tengué satisfait des premières retombées du projet développement de l’aquaculture au Togo

0
366

Le Ministère de l’Économie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière a constaté vendredi 22 avril dernier l’état de réalisation du projet « développement de l’aquaculture au Togo » (PDAT) sur le site piscicole à Nangbéto. En 2 ans de mise en œuvre, l’officiel note un bilan satisfaisant.

Précisément, plus de 28 tonnes de produits issus de ce piscicole seront mis sur le marché local dans les prochains jours. Un résultat qui correspond à l’attente des autorités du pays qui ambitionnent d’augmenter à travers ce projet la production de Tilapia, et contribuer ainsi à l’amélioration de la production nationale pour couvrir plus les besoins en produits halieutiques du pays. Une initiative qui s’inscrit dans la lignée du Plan National de Développement, qui met en avant l’importance de développer le secteur de l’aquaculture au Togo, afin de pouvoir répondre à la demande locale. 

Ce projet lancé en 2020 a nécessité un investissement de trois cent quatre-vingt millions (380 000 000) FCFA, à travers l’acquisition de soixante (60) cages flottantes de 400 m3 d’un montant total de 386 278 000 F CFA ; de six (06) pirogues motorisées pour un montant total de 37 347 000 F CFA ; de 63 tonnes d’aliments et de 56 000 alevins.

Un autre investissement de plus de 45 milliards de FCFA dans le domaine de la production aquacole est prévu à la suite de cette première phase de la mise en œuvre du PDAT.

Au cours de cette visite, le ministre Tengué a également annoncé qu’une synergie avec l’Institut de Formation en Alternance pour le Développement (IFAD)-Aquaculture d’Elavagnon est envisagée, « afin d’avoir les meilleures pratiques et assurer l’employabilité des premiers diplômés de cet institut spécialisé dans le domaine ».