Le Pr AYEWOUADAN veut mettre fin à la pratique du « communiqué final » des journalistes.

0
1432

Dans une note datée du 20 novembre dernier adressée aux responsables des médias d’Etat, le Pr Akodah AYEWOUADAN fait désormais interdiction aux journalistes, reporters, cameramen et preneurs de sons de percevoir de l’argent sur le terrain, en contrepartie du traitement des reportages pour lesquels ils ont été sollicités.

Pour le ministre de la Communication et des Médias, ces pratiques n’honorent pas la profession de journaliste et violent les dispositions du Code de déontologie. Tous les contrevenants s’exposent « à la rigueur des textes de la fonction publique togolaise », indique la note du ministre.

Appelés pudiquement « per diem » ou ironiquement « communiqué final » ou encore « gombos », l’argent versé par les organisateurs des évènements aussi bien aux journalistes et assimilés des médias d’Etat que du privé, est officiellement destiné à prendre en charge leur déplacement.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatorze − 8 =