« Le reste, c’est aux Togolais de gérer », mission de la Cédéao

0
684

Face à la presse locale et internationale, ce vendredi à Lomé, la mission de la Cédéao a fait le point de leur observation des élections législatives du 20 décembre. Pour le chef de la mission de la Cédéao, le général Salou Djibo les législatives du 20 décembre se sont bien déroulées sur l’ensemble du territoire national. Le cadre démocratique a été respecté. « On a empêché personne d’aller aux élections. La coalition des 14 a boycotté de son plein gré » a répondu M.Djibo à une question à cet effet.

« La Cédéao n’a pas de parti pris, on a établit une feuille de route, elle a été déroulée et à la fin il y a eu des élections. Jusqu’ ici la feuille a été respectée jusqu’à la date fixée », ajoute-t-il.

« Nous pensons que nous avons bien accompli notre mission et il n’y a pas eu de problème et le scrutin a été transparent. Mais est-ce que ce scrutin va mettre fin à la crise ? Nous observons mais la CEDEAO va continuer à rapprocher les deux parties. Notre objectif, c’est qu’il y ait la paix et la tranquillité dans notre espace communautaire Pour nous, tout a été démocratique. Le reste, c’est aux Togolais de gérer », a souligné l’ancien Chef d’Etat de transition du Niger Djibo Salou.

La mission a souligné avoir observé une faible mobilisation des électeurs à l’ouverture des bureaux de vote mais la tendance s’est améliorée dans l’après-midi du jour du vote.

Toutefois, la mission a regretté la non-participation de la coalition des 14 aux élections législatives en dépit des actions menées par les facilitateurs pour une élection inclusive.

Enfin, elle exhorte tous les Togolais à s’abstenir de tout acte de violence et les invite à recourir exclusivement aux voies légales pour le règlement de tout contentieux électoral.