Le Togo lance l’examen de sa politique d’investissement

0
282

Le Togo soumet depuis le mardi 17 mai 2022 dernier sa politique d’investissement à examen. Le processus d’évaluation a été lancé officiellement le lundi à Lomé par la ministre de la promotion de la promotion de l’investissement Rose Kayi Mivedor.

 

L’exercice qui court jusqu’au dernier trimestre de cette année, sera mené par la Conférence des Nations unies sur le commerce et le développement (Cnuced) à la suite d’une demande de l’exécutif togolais.

 

L’initiative a pour but de mettre en place une approche pour attirer davantage les Investissements directs étrangers (IDE) et développer les autres régions du pays.  

 

L’EPI permettra d’identifier des leviers pour accroître l’attractivité de la destination Togo et d’explorer de nouveaux mécanismes de développement”, conformément aux objectifs de politique économique nationale, explique la ministre chargée de la promotion de l’investissement, Rose Kayi Mivedor.

 

L’examen se déroule en plusieurs phases. La première qui sera consacrée à l’exploration durera une dizaine de jours, sous la conduite d’une équipe du Cnuced. Elle ira au contact de différents acteurs économiques notamment les administrations publiques ou déconcentrées de l’État, les collectivités locales, les élus du peuple et le secteur privé.

Le premier rapport de cet examen est attendu, d’ici la fin d’année. Il devra fournir des informations sur les facteurs de compétitivité et le potentiel en attraction d’IDE.

Pour rappel, en 2020, les IDE au Togo ont connu une croissance de 85% passant d’environ 191 milliards FCFA en 2019 à plus de 352,5 milliards FCFA.