L’élan de digitalisation des services publiques obtient un coup de pousse

0
180

La pandémie de la Covid-19 contraint les services soient-elles publiques ou privées à se digitaliser davantage. Et le gouvernement togolais s’y attèle. Ce dernier bénéficie dans cet élan d’un soutien du Programme des Nations-Unies pour le développement (PNUD).

Le Représentant-résident de l’Institution Aliou Dia, a remis officiellement le 13 novembre dernier à la Cheffe du gouvernement Victoire Tomégah-Dogbé un important lot de matériel composé de trente-cinq (35) écrans tactiles 55″, 35 caméras pour visioconférence, 15 double micro d’extension, 35 claviers et souris et 35 supports mobiles pour écran.

« La digitalisation est inévitable aujourd’hui, c’est pour cela que le PNUD dans le cadre des nouvelles stratégies d’accompagnement pour le développement, a mis en place des laboratoires d’accélération sur la digitalisation et sur l’utilisation du potentiel numérique dans le processus du développement. Nous répondons à cet appel du gouvernement sur la digitalisation de toutes les procédures », a indiqué Aliou Dia.

Evalué à un coût total 110 millions de FCFA, ces matériels seront mis à la disposition des départements ministériels et institutions de la République afin de leur permettre de travailler avec célérité et de manière collaboratif.

« Ce lot de matériels va contribuer à améliorer le travail collaboratif au sein de l’administration togolaise, mais aussi va permettre de rendre beaucoup plus disponible l’information, pour accroître l’efficacité de notre administration. Nous avons inscrit dans l’action gouvernementale, de moderniser et de digitaliser l’économie et l’administration », a confié la Cheffe du gouvernement Mme Victoire Tomégah-Dogbé.

Ces matériels viennent compléter ceux déjà mis à disposition en Mai dernier composés de trois écrans, deux caméras, deux ordinateurs portables, et 55 licences Zoom.

 

Charles Kolou

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

13 + six =