Les 77 délégués pays du HTCE sont officiellement installés

0
189
HCTE
Photos de famille des délégués du HCTE avec les officiels

Le Premier ministre Selom Klassou a présidé ce vendredi 29 novembre, l’installation officielle du Haut Conseil des Togolais de l’Extérieur (HTCE). Ces hommes et femmes représentant la diaspora togolaise sont désormais investis de plusieurs missions. Il s’agira pour eux de canaliser les compétences, ressources et capacités dont regorge la diaspora en faveur du développement durable du Togo.

Avant l’installation officielle, les 77 délégués pays réunis dans le cadre du “Forum HCTE-Réussites diaspora” ont procédé à l’adoption du règlement intérieur et la mise en place du bureau. Celui-ci aura alors la charge de coordonner toutes les activités du HTCE, tout en servant de canal de communication entre les pouvoirs publics, la société civile et les togolais de l’étranger.

Lire aussi: Togo : 77 délégués “ambassadeurs” de la diaspora à Lomé

Au nom de ses collègues, ATITSO Kodzovi, président du bureau HTCE, a donc remercié, les autorités pour la confiance placée en eux. Il a également rappelé quelques-unes des missions qui leur incombent à savoir : rassembler tous les togolaises et togolais de l’extérieur sans distinction aucune ; Assurer la pleine participation de la diaspora au développement économique, social et culturel du Togo ; etc.

HCTE
Le premier ministre Sélom Klassou a officiellement installé le bureau du HCTE

À ces propos, le Premier ministre Selom Klassou, a invité les délégués du HTCE à concilier « travail, dévotion, rigueur, abnégation et patriotisme pour donner un gage de responsabilité ».

HCTE
Keyela Patatchona, délégué pays HTCE Russie

Au terme de la cérémonie, Keyela Patatchona, délégué pays HTCE Russie a exprimé sa satisfaction quant à l’installation officielle du Haut conseil. « Cela montre que le gouvernement prend des initiatives particulièrement pour rapprocher la diaspora du Togo. Ceux qui ne voulaient plus avoir de relation avec le Togo vont se rendre compte que les choses ont changé et qu’ils peuvent revenir participer au développement de notre pays » a-t-il ajouté.

 

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

6 + quatre =