Les capacités des journalistes renforcées pour mieux combattre les violences sexuelles

0
194
violences sexuelles

Plan International, dans le cadre  de la mise en œuvre du projet « Autonomisation des filles et jeunes femmes pour l’engagement citoyen au Togo, Girls lead », a organisé un atelier de renforcement des capacités à l’endroit des professionnels de médias des zones d’implémentation de ce projet. Cette formation, avec pour thème : « les violences sexuelles, la participation des enfants et jeunes, le genre transformateur et inclusion, l’engagement citoyen et sur la recevabilité sociale » s’est tenue du 04 au  05 décembre 2019 au centre d’écoute de Novissi à Lomé.

Cette formation s’inscrit dans le cadre du projet Autonomisation des filles et jeunes femmes pour l’engagement citoyen au Togo encore appelé Girls lead mise en œuvre dans les préfectures du Golfe y compris Lomé commune, du Moyen Mono, de l’Ogou, de Sotouboua et de Tchaoudjo qui court de 1er septembre 2018 au 31 Août 2023, est financé par Plan International Allemand à hauteur de 2 822 500 Euros soit 1 851 439 243 F CFA. Ce projet cible outre les journalistes, les organisations d’enfants et jeunes, les filles membres des clubs de football, les leaders communautaires et religieux, les garçons du mouvement He for She, les services clés d’Etat et parlementaires sans oublier les Organisations de la Société Civile (OSC).

Visant à renforcer les capacités des journalistes sur l’engagement citoyen, les violences sexuelles, le genre transformateur et inclusion et la redevabilité sociale, cette formation a eu pour but de permettre aux médias, partie prenantes du projet Girls Lead, de communiquer efficacement sur ce projet et de créer des espaces de communication avec et pour les jeunes.

« Nous avons compris que vous les médias vous avez un grand rôle dans la mise en œuvre de ce projet, c’est d’informer suffisamment la population sur le projet, le contenu, les objectifs, les résultats attendus au niveau des cibles et aussi de permettre à ces associations de filles et jeunes femmes de pouvoir s’exprimer sur l’objectif de cette formation sur les  antennes au niveau de vos médias sur les thématiques du projet. D’où la nécessité de cette formation. Nous attendons de vous les médias de pouvoir accompagner ces filles dans les actions de plaidoyer, dans la mise en œuvre des actions du projet, de pouvoir nous aider à promouvoir les normes des croyances qui vont favoriser l’engagement citoyen des filles » a déclaré Mme Mélanie Gnandie, directrice du projet Girls Lead.

Et pour motiver l’effectivité de la participation des acteurs des médias un prix dénommé « prix du meilleur média accompagnateur  du projet » est mis en jeux.

Il faut noter que durant ces deux jours de formation, plus d’une vingtaine d’hommes et de femmes de médias ont été  instruits sur des thématiques tels que : les violences sexuelles, l’engagement citoyen, le genre transformateur et inclusion et la redevabilité sociale.

Nana GARBA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

5 − trois =