« Les Forces du mal seront défaites aux portes du Togo », Faure Gnassingbé s’engage fermement à combattre le terrorisme

0
221

La préservation et le renforcement de la sécurité du pays est placé au rang des priorités majeures par le Chef de l’Etat dans un contexte de crises sécuritaires dominé par le terrorisme et l’extrémisme violent.  Le Chef de l’Etat, Faure Gnassingbé, dans son message de vœux de nouvel an diffusé ce 31 décembre 2022 à la télévision nationale (TVT), a montré une fois encore son engagement ferme à garantir l’intégrité du territoire national.

Faure Gnassingbé a condamné de nouveau les attaques terroristes qui ont endeuillé des familles, perturbé la vie des communautés entières et entraîné des déplacements des populations. Il a rendu un vibrant hommage aux membres des Forces de défense et de sécurité tombés au champ d’honneur en défendant l’intégrité du territoire. « Je salue la mémoire des paisibles populations civiles victimes de ces actes terroristes lâches et barbares et souhaite prompt rétablissement à tous nos blessés. Que toutes les familles éplorées trouvent ici l’expression de notre compassion renouvelée », a-t-il ajouté.

Le Chef de l’Etat réaffirme l’engagement de la nation toute entière à faire face à ces bandes armées et à ne céder aucune portion du territoire. « Nous mettrons toute en œuvre pour défendre la patrie agressée et dans ce combat, je suis convaincu qu’avec l’aide de Dieu nous vaincrons. Nous aurons raisons des forces du mal, ces forces seront défaites aux portes du Togo », a-t-il insisté.

De fait, Faure Gnassingbé a souligné que d’importants investissements ont été consentis notamment dans le cadre de la loi de programmation militaire 2021-2025 pour mieux équiper et moderniser l’armée. « L’effort engagé sera donc poursuivi en vue de consolider les capacités stratégiques et opérationnelles de nos forces de défense et de sécurité et de veiller constamment à la protection des paisibles citoyens sur l’ensemble du territoire national », a-t-il promis.

Par ailleurs, il invite les citoyens et citoyens à la vigilance ; au sens du devoir, du patriotisme pour qu’ensemble, créer les conditions d’une riposte constante, vigoureuse et efficace contre ces menaces multiformes.

Pour rappel, annoncé en décembre dernier, le Programme d’urgence pour le renforcement de la résilience des populations de la région des Savanes a effectivement démarré. Sa mise en œuvre, affirme le Chef de l’Etat, améliore l’accès des populations aux services sociaux de base et favorise le développement de leurs activités économiques. Un an après son opérationnalisation, près de 50 milliards de FCFA ont été engagés et ont permis de faciliter l’accès à l’eau potable, à l’électricité, de construire des infrastructures sanitaires et éducatives ainsi que des pistes rurales. « La mise en œuvre de ces interventions est la preuve que nos systèmes d’alerte sont opérationnels et nous permettent de répondre aux urgences et aux besoins les plus pressants. En fonction de l’évolution de la situation sur le terrain, le Gouvernement étendra le programme d’urgence à d’autres localités de notre pays », a annoncé le numéro 1 de la République.