Les membres de la Concertation Nationale de la Société civile formés en processus budgétaire public

0
720
budget

Une formation s’est ouverte à l’intention des membres de la Concertation Nationale de la Société Civile (CSNC) ce vendredi à Lomé. Elle s’inscrit dans la droite ligne des recommandations de l’UEMOA. Ainsi, il est question d’outiller ces acteurs à avoir un droit de regard sur la gestion des deniers publics ; en vue de réaliser une bonne évaluation du processus budgétaire public. 

Au sortir de cette formation, les membres de la Concertation Nationale de la Société civile devront  être à même de maîtriser les contrôles administratifs exercés sur l’exécution des budgets des organismes publics. Il s’agit alors de contribuer à l’assainissement  de la gestion des finances de l’Etat et des collectivités locales. Ceci par le renforcement du contrôle citoyen de l’action publique au Togo.

« La société civile ne va plus se cantonner sur la simple dénonciation des manquements constatés. Elle va aussi contribuer à l’élaboration des politiques publiques, les budgets jusqu’à l’évaluation des résultats en passant par l’étape de leur mise en œuvre », a souligné le Directeur exécutif de la CNSC koffi Kepomey.

Le ministère en charge de l’administration territoriale et la fondation Hanns Seidel soutiennent cette démarche.

Bassane RAMINA