Les natifs de Yoto ont célébré « Hogbézan » sous le signe de l’unité

0
1240
Les natifs de Yoto ont célébré Hogbézan le 24 août 2019

Les natifs de la préfecture de Yoto ont célébré leur fête traditionnelle « Hogbézan » samedi 25 août 2019 à Tabligbo. La célébration de cette fête traditionnelle s’est déroulée en présence du ministre de de l’Environnement, du Développement Durable et de la Protection de la Nature, David Wonou OLADOKOUN et de plusieurs cadres de cette préfecture au rang desquels l’honorable Agbeyomé Messan Kodjo.

Le ministre de l’environnement, représentant du chef de l’État à cette circonstance, a, au cours de cette célébration culturelle, transmis les chaleureuses et fraternelles salutations du Président de la République, Faure Gnassingbé aux populations de la préfecture de Yoto. Aux filles et fils de cette localité, il a indiqué que cette célébration s’inscrit dans la droite ligne de la politique de promotion du patrimoine culturel du Togo par le gouvernement.

« C’est un moment privilégié après une année de dures labeurs pour réfléchir aux moments accomplis durant les 12 derniers mois, mais également pour tirer les leçons qui s’imposent afin de répartir de bons pieds, l’année prochaine », a-t-il déclaré.
Le ministre OLADOKOUN, a invité à juste titre les filles et fils de Yoto à soutenir cette politique du gouvernement en fédérant leurs énergies dans un élan développement de leur localité.

De son côté, Agbeyomé Messan, a appelé les populations de cette localité à faire la paix entre eux et surtout à cultiver l’union et la fraternité. « La préfecture de Yoto est appelée à assumer son rôle dans l’histoire du Togo. Cependant, cette prophétie tarde à se réaliser parce que la préfecture de Yoto est divisée », a-t-il relevé.

Il a exhorté à cet effet, les chefs traditionnels, les cadres de la préfecture et les populations de cette localité à se pardonner et à se respecter mutuellement. « Si nous-mêmes, nous sommes organisés, nous pouvons obtenir beaucoup de choses pour la préfecture », a-t-il conseillé.