L’INSEED présente les résultats de l’enquête MICS-6 et l’analyse N MODA

0
272

L’Institut national de la statistique et des études économiques et démographique (INSEED) a publié mercredi 17 juillet 2019 les résultats de la sixième enquête par grappes à indicateurs multiples (MICS-6) et de l’analyse N MODA du Togo. L’enquête réalisée par l’INSEED en 2017 en collaboration avec le ministère de la santé, sur toute l’étendue du territoire nationale, s’inscrit dans le cadre du programme mondial des enquêtes MICS, élaborées par l’UNICEF dans les années 1990. Cette enquête a consisté à recueillir des informations auprès des femmes et hommes âgés de 15 à 49 ans et sur les enfants âgés de 0 à 5 ans et ceux âgés de 5 à 17 ans dans différents domaines notamment la santé, l’eau, la protection des enfants, l’assainissement et du VIH/sida.

Cette enquête vise à améliorer la connaissance de l’ampleur des privations qui affectent cette cible et les tendances en pauvretés multidimensionnelle des enfants et des femmes au cours de ces dernières années. Elle permet également de disposer des données récentes, fiables et désagrégées pour l’établissement des situations de références afin d’améliorer les conditions de vies des plus vulnérables que sont les femmes et les enfants.

L’opération a couvert un échantillon de 8 404 ménages et est représentatif au niveau national, au niveau des milieux de résidence (urbain et rural) ainsi qu’au niveau des 5 régions du pays, de la ville de Lomé et du Golfe urbain.

Des résultats obtenus, on note des avancées notables. Au niveau de la mortalité infantile, le niveau qui était de 81‰, entre 2013 et 2014, est passé à 71‰, soit une différence de 10 points. Pour les cas d’accouchements dans les centres de santé, le niveau était 73% à la même période, mais en 2017, il est passé à 80%. S’agissant des accouchements au niveau du personnel de santé qualifié, c’était à 59%, mais en 2017, il y a eu un gain de 10 points de %.

Aussi, l’enquête révèle que 69,1% des ménages disposent d’une eau de boisson contaminée fécale à la source tandis que 90,2 % des membres des ménages disposent d’une eau de boisson contaminée à domicile. 44,6% des ménages ont des latrines améliorées non partagées alors que 45,3% de la population font la défécation à l’air libre. 82,9% des enfants de moins de 5 ans sont enregistrés auprès des autorités civiles dont les actes de naissances ont été vus pour 40,9%. 20,2% des enfants âgés de 36 à 59 mois sont en préscolaire. 6,4% des femmes âgées de 20 à 24 ans étaient mariées pour la première fois avant l’âge de 15 ans.

Selon Kossi Tété, membre de l’équipe technique statistique et démographique à l’INSEED, MICS est un outil précieux qui permet de renseigner sur les indicateurs des Objectifs du Développement Durable (ODD) et les engagements qui sont contenus dans le Plan National de Développement (PND 2018-2022.

« C’est un indicateur international qui permet de renseigner près de 40% des indicateurs. Il est pris comme un outil au service du développement et de la planification », a-t-il ajouté.

«La collecte des donnée, les travaux de traitement et d’analyse ont permis à l’INSEED de produire des informations fiables et récents pour l’évaluation de la situation des ménages et en particulier des enfants et des femmes au Togo » a indiqué M. Essohanam Edjeou, Directeur de cabinet, représentant Madame la Ministre de la planification du développement et de la coopération.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

vingt − dix-huit =