Lomé Fashion Week 2019 : une réussite satisfaisante, selon les organisateurs

0
290
Lomé Fashion Week
Un Top-modèle lors de Lomé Fashion Week 2019

Le samedi 14 septembre dernier, l’esplanade du Palais des Congrès de Lomé a servi de cadre pour la grande soirée apothéose de la Lomé Fashion Week 2019(LFW2019).

Pour la soirée finale dénommée Togocel Lomé Fashion Week, ils étaient plus d’une dizaine de stylistes, (les étudiants de la Fashion Art Academy of Lome Togo (FAALT), Korneil Kouegan, Emma Creation, CleverFashion, Credaniah Fashion, Fall Touré et la franco-congolaise Ruth Azon à présenter les diverses œuvres de leurs collections. Pendant plus de trois heures, le public enthousiaste qui a répondu massivement à l’invitation a été tenu en haleine par la beauté des créations des stylistes.

LFW qui a finalement démarré lundi 9 septembre dernier, a rassemblé plusieurs stylistes de renommée internationale à Lomé, entre autres Eli Kwame de la Côte d’Ivoire, B Touré du Sénégal, Samira Ali Barry du Ghana, Mayi du Nigéria.

Fall Touré promoteur de cet événement, dresse un bilan positif de l’édition de cette année: « Quand on nous prend comme ça à chaud, on a tendance à dire que le bilan est positif. C’est beau, c’est génial on a vu le public, on a vu les belles créations des stylistes qui étaient là aujourd’hui et aussi celles des autres stylistes qui avaient présenté leurs tenues les autres jours. Aussi dirais-je que je suis satisfait ».

Cap sur la prochaine édition…

Toutefois, il déplore le retard qu’a connu la soirée : « Aujourd’hui, on a été en retard, le défilé a commencé plus tard que prévu. La faute n’incombe ni à l’organisation ni aux stylistes mais plus à la structure chargée de l’installation de la logistique. Ce sont donc des choses auxquelles nous devons repenser et revoir pour les prochaines éditions ».

Il promet d’autres innovations pour les prochaines éditions de la Lomé Fashion Week et remercie les différents partenaires qui continuent de croire au projet. Il lance enfin un appel aux sponsors qui hésitent encore à les rejoindre.

Emotion chez Ruth Azon, styliste française d’origine congolaise qui présente pour la première fois ses créations en Afrique : « Je suis toute contente. C’est la première fois que je participe à un tel événement en Afrique et j’ai vraiment apprécié. Je pense qu’il faut encourager ce genre d’événement et en faire plusieurs dans l’année, pas qu’un seul. Et je suis partante pour un second passage au Togo lors de la 5e édition de la Lomé Fashion Week ».

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

14 + 13 =