Mango, deuxième étape du dialogue civilo-militaire

0
215
dialogue
Civils et forces de l'ordre et de sécurité dialoguent à Mango

Du 20 au 21 novembre 2019, Mango accueille la deuxième rencontre d’échanges entre les forces de défense et de sécurité et les représentants des populations. Un mois après l’étape de Sokodé, ce sont donc les populations des préfectures de l’Oti et de l’Oti-sud qui vont être entretenues sur le thème : « dialogue civilo-militaire, outil efficace de prévention et de résolution des conflits au Togo ».

La tenue de cette rencontre est une initiative du gouvernement, représenté par le Gal. Yark Damehame, ministre de la sécurité et de la Protection civile; avec l’appui du Programme des Nations unies pour le développement (PNUD). En effet, l’objectif du gouvernement est de restaurer la paix et la cohésion sociale à travers le dialogue entre civils et corps habillés.

dialogue
Ga. Yark Damehame (2è de la gauche) / Mactar fall (au micro)

Il n’y a pas si longtemps, le Togo a connu des moments difficiles marqués par des tensions sociopolitiques. Cette situation a été à l’origine d’intolérance, de violences, et même de pertes en vies humaines. Ce qui a engendré une crise de confiance entre les forces de défense et de sécurité et les populations. « Nous pensons qu’il faut résoudre cette crise de confiance par le dialogue », a laissé entendre Mactar fall, représentant résident adjoint du PNUD au Togo.

Le ministre de la sécurité, Yark Damehame a émis le vœu que les échanges soient «  des échanges sincères et francs afin que les recommandations qui en sortiront puissent permettre de faire un bond qualitatif sur le chantier de l’apaisement et de la démocratie ». Notons que des rencontres de ce type sont prévues dans les autres régions du Togo.

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

13 − 7 =