Menace terroriste et taux d’inflation mondiale obligent le Togo à rectifier son budget national à 1 874 milliards FCFA

0
321

Le budget national du Togo passe à 1.874 milliards FCFA en recettes et en dépenses contre 1779 milliards FCFA initialement prévu par la loi de finance 2022, soit une hausse de 5,4%. Cette rectification budgétaire a été approuvée le jeudi 20 octobre 2022 à Lomé par les députés à l’unanimité.

Cette loi de finances rectificative, exercice 2022, introduite par le gouvernement, se justifie par l’évolution de la conjoncture socio-économique et financière internationale et nationale, intervenue au cours de l’exécution de la loi de finances de départ.  « Les prévisions budgétaires étaient rendues nécessaire pour prendre en compte les nouvelles dépenses afin de satisfaire aux impératifs de sécurité et aux dépenses sociales en vue de protéger le pouvoir d’achat des ménages notamment des couches vulnérables ainsi que le réajustement de certaines dépenses, à l’issue du suivi régulier de leur niveau d’exécution», a précisé le ministre togolais de l’Economie et des Finances, Sani Yaya.

En effet, face à la menace sécuritaire et la vie chère, le gouvernement a pris de nouvelles mesures sociales, précisément le 16 septembre dernier qui vont coûter près de 100 milliards FCFA à l’Etat.

La loi ainsi votée, apprend-on, devra permettre au gouvernement de poursuivre la mise en œuvre des réformes structurelles visant la stabilité du cadre macro-économique et l’assainissement des finances publiques.