Mois de rosaire : 30 jours de méditation pour les catholiques du monde entier

0
994
rosaire
Mois de rosaire, mois de méditation

Octobre, c’est le dixième mois de l’année. C’est aussi un mois particulier pour toute la communauté chrétienne catholique du monde entier. Et pour cause, celle-ci célébrera le mois de rosaire durant les 30 prochains jours.

Le rosaire consiste en un exercice de méditation simple sur les épisodes importants de la vie du Christ à travers le regard marial. L’Église honore ainsi la vierge Marie comme celle par qui le chrétien demande intercession auprès du Christ durant les moments difficiles.

Pour cette première journée, tous les catholiques du monde entier, particulièrement ceux de la communauté Sainte Joséphine Bakhita d’Agoè se sont retrouvés pour la messe du rosaire. Celle-ci a été marquée par l’exposition du saint sacrement, quelques minutes d’adoration, la récitation du chapelet, des enseignements sur la vierge Marie, prières, chants d’offrande et action de grâce.

Selon le père Gaston Kindou de la communauté Sainte Joséphine Bakhita d’Agoè, le chapelet doit avoir une importance particulière dans la vie du chrétien. C’est l’arme la plus puissante dont il dispose dans son combat spirituel. Le mois de rosaire, c’est donc « un mois de prise de conscience, de mobilisation, d’action de grâce et de prière intense pour le salut de nos âmes », a-t-il ajouté.

Il n’est pas évident d’être régulier à l’église durant toute cette période. Chaque jour, l’idéal serait de réciter au minimum une dizaine de fois le chapelet. La méditation doit être également consacrée au moins à l’un des mystères.

Accordez-vous un petit instant pour réciter le chapelet en famille. Dans une homélie prononcée en 1980, le pape Jean Paul II affirmait que « le rosaire lentement récité et médité en famille, en communauté, personnellement vous fera entrer peu à peu dans les sentiments du Christ et de sa mère en évoquant tous les évènements qui sont la clé de notre salut ».

Le rosaire n’est pas une prière à réciter seulement durant le mois d’octobre. Cependant l’assiduité à la prière durant ce mois doit être particulière. D’ailleurs, il est conseillé à tout bon chrétien catholique de se donner à cet exercice afin de renforcer sa foi au quotidien.

Clément Gado