La NADDAF préoccupée par l’érosion côtière au Togo

0
6523
Erosion côtière
Erosion côtière: préoccupée, la NADDAF intensifie ses actions

Face à la menace de l’érosion côtière sur les côtes togolaises, l’association NADDAF monte au créneau et tire la sonnette d’alarme. C’est ainsi qu’elle a organisé ce jeudi à Lomé un atelier de renforcement de capacité des acteurs étatiques et de la société civile sur la protection de l’environnement. 

Au cours de cet atelier, les communications ont essentiellement porté sur l’état des lieux. L’idée était d’attirer l’attention des participants sur la problématique de l’érosion côtière. Chacun des participants devrait prendre conscience des causes de ce phénomène. Ceci, dans le but de réfléchir ensemble à comment y remédier.

« Il s’agit de voir ensemble les solutions qui existent et comment mener à terme les projets en cours dans la lutte contre l’érosion côtière », a informé Frédérique Pradignac, volontaire de l’aide de l’UE.

Cette initiative de NADDAF s’inscrit dans le cadre du projet AVENIR. Projet financé par l’Union Européenne, avec la participation de France volontaire. « L’érosion des côtes est, de nos jours, une problématique nécessitant l’action des volontaires », a précisé Frédérique Pradignac.

Cet atelier de renforcement de capacité est la première activité dans le cadre de ce projet. Il sera suivi  des séances de sensibilisation des communautés victimes de l’érosion côtière.  Va suivre également, une action de plaidoyer auprès des autorités publiques. Une action pour une meilleure prise en compte des victimes au Togo.