Olam devient actionnaire majoritaire de la NSCT avec 10 milliards de FCFA

0
603
Un champ de coton

La Nouvelle société cotonnière du Togo (NSCT) est officiellement rachetée par Olam International. Après cinq mois de négociations,  le gouvernement togolais et le groupe singapourien, sont parvenus à un accord le vendredi 20 novembre dernier.

Pour avoir déboursé 15,3 millions d’euros soit 10 milliards FCFA, le groupe singapourien intervenant dans l’industrie alimentaire et agroalimentaire,  acquiert  51% des parts de la société cotonnière. La Fédération nationale des groupements de producteurs de coton du Togo (FNGPC-Togo)  et l’Etat se partagent le reste du capital, à hauteur respectivement de 25% et 24%.

Dans un communiqué publié à la suite de la signature de l’accord, le nouveau propriétaire de la NSCT a indiqué que sa participation au capital est « sur une base sans trésorerie, sans dette et un fonds de roulement net de clôture d’environ €19,1 millions ». Il précise également que l’acquisition sera financée par une combinaison de régularisations internes et de facilités de crédit existantes. Par ailleurs, la transaction devrait être finalisée en décembre 2020.

Conformément aux termes de l’accord, la NSCT sera responsable de toutes les activités cotonnières dans notre pays et de l’engagement auprès des agriculteurs à la commercialisation. Elle aura également pour mission l’égrenage et la vente.

En cédant en partie ses parts d’action, le gouvernement envisage relancer cette  filière. Il ambitionne, à cet effet, d’atteindre la production de 200 000 tonnes de coton-graines à l’horizon 2022.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois − 1 =