Opérationnalisation du port sec d’Adétikopé : Edem TENGUE rencontre les acteurs.

0
619

Le port sec de la Plateforme industrielle d’Adétikopé (PIA) inauguré le 06 juin 2021  par Faure Gnassingbé sera bientôt opérationnel. En prélude à ce démarrage, le ministre de l’Economie maritime, de la Pêche et de la Protection côtière, Edem Kokou TENGUE a rencontré le 11 janvier dernier à son cabinet,  les acteurs du transport logistique maritime, afin d’échanger avec eux sur la procédure opérationnelle retenue.

C’est l’ensemble des acteurs du circuit logistique concernés par l’opérationnalisation du port sec de la PIA qui  fait le déplacement du ministère de l’Economie maritime. Autour d’Edem Kokou TENGUE, les représentants du Groupement  de la gendarmerie maritime, ainsi que ceux des  transitaires réunis au sein de l’Union professionnelle des agréées en douane (UPRAD) et de l’UCAD,  des consignataires réunis au sein de l’Association Professionnelle des Compagnies de Navigation et de Consignataires de Navires du Togo (Navitogo), … (NAVITOGO), du  ministère du Transport,  de la Sécurité, de  la PIA, du Conseil burkinabé des Chargeurs ( CBC) ou encore du Conseil nigérien des utilisateurs de transports publics ( CNUT) ont échangé sur les différentes procédures opérationnelles.  La rencontre a permis de lever les inquiétudes  relatives aux procédures d’enlèvement des marchandises sur le site moderne du port sec, qui se feront désormais au sein d’un guichet unique.

Une deuxième rencontre prévue prochainement, devrait permettre de  présenter le manuel de procédures d’enlèvement de marchandises au guichet unique, situé au sein de l’autorité de coordination de la PIA.

A travers ces initiatives, le ministère de l’Economie maritime veut confirmer la place  centrale de l’économie bleue dans le développement du pays.  De fait,  l’opérationnalisation du port sec franc contribuera  à la mise en œuvre de l’axe 1 du Plan national de développement du Togo 2018-2022,  qui vise à faire du pays un hub logistique, et du projet 17 de la feuille de route gouvernementale  2020- 2025 relatif à l’amélioration de la compétitivité du secteur logistique. La PIA devrait  générer  par  35 000 emplois directs et indirects.