Présidentielle 2020 : Agoè-Nyivé 1 clôture la campagne du parti UNIR

0
569
Agoè
La foule en liesse

Nous sommes à 48 h de l’élection présidentielle du 22 février au Togo. La campagne électorale a officiellement pris fin ce jeudi 20 février à minuit. Sur toute l’étendue du territoire, Caravanes et réjouissances auront marqué ces 15 jours de manifestations politiques.

La journée du jeudi a été très animée, et ce, grâce à une forte mobilisation des populations. Militants de l’ANC, d’ADDI, ou encore d’UNIR. On ne compte plus le nombre de caravanes qui se sont succédé dans les artères de la capitale.

Apothéose de la campagne d’UNIR

À Agoè-Nyivé précisément sur le site du lycée d’Agoè centre. Militants et cadres de l’Union pour la République (UNIR) se sont retrouvés en masse pour clôturer la campagne en toute beauté. La manifestation riche en couleurs a été marquée de plusieurs intermèdes. Outre les animations des groupes de soutien au parti; artistes de la chanson et groupes folkloriques ont fait bouger l’assistance à travers des prestations.

 

Agoè
Kovi Adanbounou, maire de la commune Agoè-Nyivé 1

Pour les cadres du parti, le message à l’endroit des populations était le même. « Le président sortant, Faure Gnassingbé reste l’homme de la situation ». À cet effet, Kovi Adanbounou, maire de la commune Agoè-Nyivé 1 a convié les populations à réitérer un engagement et un dévouement vis-à-vis de leur « champion ».

« Ce bel élan de mobilisation qui a régné depuis le début de la campagne doit se matérialiser au soir du 22 février » a déclaré le maire Kovi Adanbounou. Au cours de la manifestation l’occasion s’est une fois de plus offerte aux responsables du parti de sensibiliser les populations sur le déroulement ainsi que l’usage du bulletin de vote.

rendez-vous le 22 février 2020

Au terme de ces 15 jours de campagne, aucun incident majeur n’aura été déclaré. Le 21, c’est le silence imposé. Tous les candidats ont visiblement eu le temps de passer leur message tout en invitant les togolais à accomplir leur devoir civique. Désormais, le dernier mot sera la voix des urnes.

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

un × cinq =