Présidentielle 2020 : début de la révision des listes électorales !

0
235
CENI listes électorales
Tchambakou Ayassor, président de la CENI

Il est un peu plus de 13 heures 30 au centre de recensement et de vote de l’EPP Nyikonakpoè. Le centre d’enrôlement enregistre des électeurs depuis quelques heures déjà. « Ici tout va bien. Nous n’avons eu aucun problème ni avec les machines ni avec ceux qui sont venus se faire enrouler ce  matin », rassure la présidente de ce centre de recensement.

Déjà, pour cette première journée, ce centre a enregistré plus d’une cinquantaine de personne. Aucune prise d’images ne sera autorisée, mais quelques avis recueillis. « Certains sont venus pour faire des duplicatas, d’autres des transferts. Mais pour le reste, ce sont des nouveaux en âge de voter » confie la présidente.

Tout comme à l’EPP Nyikonakpoé, au centre d’enroulement de Kodjoviakopé, les opérations ont démarré sans grande difficulté. « J’ai choisi de venir ce premier jour parce que je sais que les jours à venir, il y aura de l’affluence et ce ne sera pas facile de s’enregistrer » confie Maurice, la trentaine dépassée.

Le démarrage de la révision des listes électorales vise l’actualisation du fichier électoral national. Ceci, en vue de l’élection présidentielle de 2020. Du 29 novembre au 01 décembre prochain, sur toute l’étendue du territoire national, les togolais sont appelés à se faire enregistrer. D’ailleurs le président de la CENI Tchambakou Ayassor l’a rappelé jeudi dans son discours « voter est un droit et un devoir ». Et La carte d’électeur est un document obligatoire pour pouvoir voter.

Cette opération de révision des listes électorales va permettre à ceux qui ont perdu leurs cartes d’électeur, ainsi que ceux qui ont changé de localité et ceux qui viennent d’avoir dix-huit ans d’obtenir le précieux sésame qu’est la carte d’électeur.

Bassane RAMINA

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

vingt + dix-sept =