Présidentielle 2020 : Jean-Pierre Fabre, le candidat du ‘‘changement’’!

0
251
Jean-Pierre Fabre
Jean-Pierre Fabre, candidat de l'ANC

Sixième jour de campagne électorale pour la course à la présidentielle au Togo. Jean-Pierre Fabre ; candidat de l’Alliance Nationale pour le Changement (ANC) est à la conquête des régions septentrionales du pays. Après Cinkassé où il a démarré sa campagne ; son périple pour la magistrature suprême l’a conduit dans plusieurs villes comme Kara, Sokodé, Kaboli, ou encore Bafilo. Ce lundi, il est allé à la rencontre des populations de Djarkpanga.

À toutes ces escales, la mobilisation était au rendez-vous. Tout en vulgarisant son projet de société, le leader de l’ANC, a convié ses militants à sortir massivement le 22 février prochain pour voter « le changement ». Il faut noter que ledit projet de société intitulé « mes engagements renouvelés pour le Togo » est une actualisation de celui de 2015.

À en croire Jean-Pierre Fabre, « il s’agit d’une vision réaliste conçue pour concrétiser le défi d’une vie meilleure au Togo ». Le projet est d’ailleurs articulé autour de 2 points essentiels. La Reconstruction d’un État de droit et la construction d’une économie dynamique. Conscient donc de l’ampleur de cette tâche, le leader de l’ANC a durant ses meetings, appelé les togolais à travailler ensemble pour bâtir un Togo nouveau.

S’il était élu président de la République; l’actuel maire de la commune Golfe 4 promet bâtir un État de droit ; édifier une nation homogène et instaurer la démocratie à travers des institutions républicaines fortes. Le tissu social ne sera pas du reste puisqu’il ambitionne de promouvoir les valeurs fondamentales; réduire la fracture sociale; promouvoir l’égalité des chances pour tous et dans tous les domaines.

Sur le plan sécuritaire; le candidat de l’opposition promet une armée républicaine aguerrie et bien équipée; des forces de sécurité formées et encadrées; des sapeurs-pompiers avec des équipements modernes. Toutes ces conditions préalablement réunies devront permettre au Togo de construire une économie dynamique, soutient-il.

Sur ce plan, l’ancien député veut insuffler une nouvelle dynamique au secteur rural en assurant la sécurité alimentaire pour tous les Togolais. Jean-Pierre Fabre ambitionne aussi d’industrialiser le Togo ; d’intensifier et de diversifier les produits de rente ; de développer la transformation des ressources agricoles.

 

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

2 + quinze =