Présidentielle 2020 : l’encre indélébile livrée à la CENI

0
435
encre indélébile
Kagone Tene Alima, directirice de NETCOM S.A. (G) et Tchambakou Ayassor, président de la CENI (D)

40 220, c’est le nombre de flacons d’encre indélébile qui sera utilisé dans le cadre du scrutin du 22 février prochain. Ce lot de matériel a été réceptionné ce lundi 20 janvier 2020 à l’aéroport international Gnassingbé Eyadéma de Lomé. Matériel important dans le processus électoral ; Tchambakou Ayassor, président de la CENI, a personnellement présidé la cérémonie de réception.

Selon le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante, « la commande a été passée sur la base d’échantillons fournis par les sociétés consultées ». Ces sociétés devaient proposer une encre capable de répondre aux normes exigées. Après étude, c’est la société NETCOM S.A. dirigée par Kagone Tene Alima qui a livré l’encre à la CENI.

Lire aussi : Election présidentielle 2020 : la CENI fait le point des préparatifs

L’encre indélébile sera utilisée pour identifier les électeurs au cours de la présidentielle. Mais bien avant cela, des analyses seront encore effectuées pour attester de la qualité. Cette tâche a d’ailleurs été confiée au laboratoire de chimie des eaux de l’Université de Lomé.

Tchambakou Ayassor a également déclaré que « les résultats du test seront rendus publics dans les plus brefs délais ». En attendant, la CENI procédera à son siège, au tirage au sort de l’ordre de positionnement des candidats sur le bulletin de vote le mercredi  22 janvier 2020 à 16 H.

 

Clément Gado

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

10 − trois =