Présidentielle au Togo : Faure Gnassingbé largement vainqueur, les résultats officiels attendus ce lundi

0
7773
Faure
Faure Gnassingbé, président de le République

Au lendemain du 1er tour de l’élection présidentielle qui s’est tenue au Togo hier samedi, les résultats commencent à être acheminés depuis la quarantaine de Commissions électorales locales indépendantes (CELI) vers la Commission électorale nationale indépendante (CENI) dont le siège est à Lomé. Celle-ci a indiqué que les résultats officiels seront publiés ce lundi en fin de journée. Ils devront confirmer la large victoire du président sortant Faure Gnassingbé, ainsi  que l’établissaient les tendances à la fermeture des bureaux de vote.

Le taux de participation sera sans doute élevé. En effet, les Togolais se sont massivement rendus aux urnes ce samedi pour élire leur président de la République. Les opérations de vote et le dépouillement se sont déroulés dans le calme et sans incidents majeurs sur tout le territoire, comme l’ont confirmé aussi bien les observateurs dont ceux de la CEDEAO et de l’Union africaine, que des représentants des 7 candidats en lice.

Dès la fermeture du vote,  les réseaux sociaux notamment Whatsapp et Facebook ont été envahis par des résultats parcellaires issus de quelques bureaux sur les 9000 que compte le pays. S’ils ne sont évidemment pas significatifs pour caractériser l’issue du scrutin, d’autant plus qu’ils n’étaient pour l’essentiel que ceux de certaines zones de  la préfecture du Golfe, ils ont cependant été exploités à l’envi comme constituant une tendance nationale.

Gagnant au premier tour

Ses partisans pronostiquaient une victoire dès le premier tour. Les premiers résultats indiquent qu’ils tiennent leur pari. En effet, Faure Gnassingbé arrive largement en tête dans 4 des 5 régions du pays ; son plus faible écart avec son poursuivant, Agbéyomé Kodjo étant dans les Plateaux, avec 10% d’avance selon les décomptes réalisés tard dans la nuit. Le président sortant gagne dans la quasi-totalité des préfectures, avec des scores de plus de 90% dans la Kozah ou de 80% dans le Haho pour en citer quelques-uns. Il est devancé uniquement dans la région Maritime de 3 à 5 points selon les sources , gagnant dans les banlieues nord de la capitale comme Agouè, Adéticopé  ou encore à Tokoin Doumasséssé, traditionnellement acquise au parti au pouvoir. Il est distancé dans les quartiers au cœur de la capitale comme Bè, Amoutivé, Hédjranawoé  et dans les banlieues sud comme Baguida etc….

La surprise Agbeyomé

La grande surprise de ce premier tour est la seconde place d’Agbéyomé Kodjo. Alors que plusieurs observateurs annonçaient un match Gassingbé-Fabre, c’est l’ancien Premier ministre qui arrive juste derrière le président sortant. Il a réalisé de très bons scores dans la capitale Lomé et dans la préfecture du Golfe, où il est arrivé en tête dans des quartiers comme Djidjolé, Klikamé, Agbalépédo, Atiégou, Amadahomé, Ségbé etc… Mais plus globalement, c’est les suffrages recueillis dans la région Maritime où il devance Faure Gnassingbé de 3 à 5 points,  qui lui assurent une inattendue deuxième place.

Jean-Pierre Fabre K.O

Il est le grand perdant de ce scrutin. Largement battu par Faure Gnassingbé, il se voit également distancé avec d’importants écarts, par Agbéyomé Kodjo. Il n’est arrivé dans aucun centre de vote en tête. Même ses bastions traditionnels ont fait le choix du candidat du MPDD. Les prochains jours diront quelle sera l’attitude de  l’ANC face à la nouvelle donne politique. Pour l’heure, dès les premières tendances connues le parti a publié un communiqué pour concéder sa défaite. Une première dans le pays.

La Rédaction

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre + six =