Présidentielles 2020 : les dispositions de la HAAC pour médias et candidats

0
388
Tirage au sort sous la supervision de Me Sama Botcho

Nous sommes à quelques jours du démarrage de la campagne électorale pour le scrutin du 22 février. A cet effet, la Haute Autorité de l’Audiovisuel de la Communication (HAAC) a pris un certain nombre de mesures pour la bonne marche du processus électoral. Ce 29 janvier, s’est tenu au siège de l’institution, le tirage au sort de l’ordre de passage des interventions des candidats sur les médias officiels.

La cérémonie a été supervisée par Me Sama Botcho, Huissier de justice. Celui-ci a par ailleurs procédé à un deuxième tirage au sort pour déterminer l’ordre de passage des candidats dans le cadre des émissions-débats. Après tirage au sort, Me Tchassona Traoré ouvrira la série des débats le 11 février prochain à 21h sur la Télévision Togolaise.

En ce qui concerne la diffusion des messages et déclarations des candidats sur les médias officiels; il leur sera accordé trois interventions à la Télévision Togolaise, Radio Lomé et Radio Kara durant la campagne électorale. Les candidats auront également droit à trois publications dans le quotidien national Togo presse.

C’est dans cette optique que s’est déroulé le tirage au sort en présence des représentants des candidats du scrutin du 22 février dûment mandatés; ainsi que les professionnelles des médias.Rappelons que la HAAC a organisé cette cérémonie au regard de sa mission électorale et conformément à l’article 75 du code électoral.

Celui-ci stipule que « tout candidat ou liste de candidats dispose, pour présenter son programme aux électeurs, d’un accès égal aux moyens officiels d’information et de communication dans le respect des procédures et modalités déterminées par l’instance de régulation des médias ».

À noter qu’en prélude au démarrage de la campagne prévue pour le 06 février, l’instance de régulation des médias organise un séminaire les 04 et 05février prochain. Le séminaire dédié aux professionnels des médias et aux forces de l’ordre sera l’occasion de revisiter les mesures de sécurité à prendre par le journaliste durant la période électorale.

Clément Gado

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

quatre × 5 =