Promotion du civisme, une préoccupation de la JCI Lomé Prestige

0
516

Faire la promotion du civisme au Togo est l’une des préoccupations du gouvernement. La Jeune Chambre Internationale (JCI) Lomé Prestige se sent interpellée par cette politique gouvernementale. Elle a lancé, à cet effet, le samedi 6 février dernier à Lomé, le projet « le citoyen du mois ».

Placé sous le haut parrainage du Ministre des droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté, chargé des relations avec les institutions de la république et porte-parole  du gouvernement, ce projet consiste à contribuer à l’instauration d’une société togolaise où règne la cohésion nationale. Dans la mise en œuvre de cette initiative, la JCI Lomé-Prestige, procédera par des séances de formation et de sensibilisation des jeunes en premier et de toutes les couches de la société par la suite sur les valeurs citoyennes.

« Le citoyen du mois », c’est aussi la reconnaissance et la distinction des citoyens engagés volontairement pour les causes communes. « Les citoyens concernés sont, par exemple, ceux que nous voyons quotidiennement et qui aident les élèves à traverser les routes aux heures de pointes. C’est un acte civique qu’ils posent », a précisé Yahli DAVUI, la  directrice du projet.

En sus des formations, sensibilisations et distinction des personnes engagées, la JCI Lomé Prestige mènera une campagne médiatique sur les valeurs civiques, à travers son passage dans des émissions radiophoniques.

Ce projet, à en croire le président national de la JCI, Yao Bérenger NUNATO, répond parfaitement aux missions que s’est assignée l’organisation. « Notre mission est d’impacter positivement et durablement nos communautés à travers nos actions. Je reste convaincu que ce projet laissera des empreintes positives dans les communautés, par conséquent notre mission sera atteinte », a-t-il déclaré.

La mise en œuvre de ce projet, au-delà de soutenir la politique gouvernementale de promotion du civisme, participe au processus de décentralisation en cours dans notre pays. « Ce projet permettra aux jeunes de s’organiser pour développer leur commune. Indirectement, ils participent à la décentralisation », a rappelé le président de la JCI Lomé Prestige, Biova Komi DOSSOU.

Cette initiative jugée noble bénéficie du soutien du gouvernement à travers le ministère des droits de l’homme, de la formation à la citoyenneté, chargé des relations avec les institutions de la république et porte-parole  du gouvernement. A ce titre, le représentant du ministre, Koffi AGANO, chargé des relations avec les médias, a fait savoir que « les portes du ministère restent largement ouvertes pour d’éventuels soutiens et appuis de divers ordres ».

La mise en œuvre de ce projet, s’inscrit également dans l’accompagnement du gouvernement à l’atteinte des objectifs du développement durable (ODD) notamment en ses points 4, 6 et 11.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

treize + 12 =