PUDC : le PNUD dote le Togo d’un outil de planification et d’aide à la prise de décision

0
1318
PUDC PNUD
La plateforme SIG du PUDC présentée au PNUD à Lomé

Un Système d’Information Géographique (SIG) est conçu par le PNUD au profit du Togo. C’est dans le cadre du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC); afin de recenser toutes les réalisations déjà effectuées. Dans la même optique, la mise en place de ce système à favoriser la formation d’une vingtaine de points focaux. Formation permettant de renforcer leur capacité pour la gestion du SIG. Vendredi 20 septembre 2019, ladite plateforme a été présentée au public au siège du PNUD à Lomé. De même, les participants à la formation ont reçu leurs attestations.

Depuis le lancement du Programme d’Urgence de Développement Communautaire (PUDC) initié par le chef de l’Etat Faure Gnassingbé, près d’un million de Togolais ont bénéficié des impacts de ses réalisations. Celles-ci s’inscrivent dans l’amélioration des conditions de vie, d’accès à l’énergie, à l’éducation et au soin de santé de qualité.

Le suivi régulier et quotidien de ses réalisations a engendré la création de la plateforme du Système d’Information Géographique (SIG). Cette plateforme donne accès à de multiples indicateurs thématiques, géographiques et transversaux. Ainsi, avec le SIG, le Togo dispose d’une base de données permettant de mieux budgétiser les dépenses ; tout en ciblant les besoins prioritaires et les actions à mettre en œuvre en fonction de la situation géographique des populations.

Enjeux pour le SIG du PUDC 

PUDC PNUD
Aliou DIA remettant l’attestation à une participante de la formation au SIG du PUDC par le PNUD

Pour Aliou DIA, représentant résident du Programme des Nations unies pour le développement au Togo, « la mise en œuvre du SIG va permettre le suivi des réalisations afin de situer les responsables du pays dans la prise de décision ». Et d’ajouter que cette plateforme s’inscrit également dans la transformation digitale en cours au PNUD. »

En ce qui concerne les participants de la formation, ils sont 24 à avoir été formé à l’utilisation et à l’enrichissement de la base de données. Ils participent de ce fait à la digitalisation des informations qui pourront être accessibles au public ; ainsi qu’aux acteurs de la planification du développement.

Pour rappel, le PUDC est un programme du gouvernement qui contribue à créer, au sein des populations, les conditions de vie favorables. A ce jour, il a déjà favorisé le désenclavement d’environ 250.000 habitants par la réhabilitation de 406 km de pistes rurales. Mais aussi l’approvisionnement en eau de 135.000 habitants ; la création d’environ 2.737 emplois directs dont 716 ont été pourvus aux femmes.

Clément Gado