Remise officielle des infrastructures marchandes et pistes rurales à Guérin-Kouka

0
943

Le Chef de l’Etat Faure Gnassingbé a procédé mardi après-midi, à la remise officielle de 79,5 km de pistes rurales et d’ un marché de type préfectoral à la population de Guérin-Kouka dans le Dakpen (455 km de Lomé).

Les ouvrages ont été réalisés dans le cadre du PUDC avec l’appui du Gouvernement du Japon.

Spécifiquement, les populations bénéficient de quatre pistes reliant Alloun à Namon, Namon à Guérin-Kouka, Guérin-Kouka à Kidjaboum et enfin Kidjaboum à Katchamba; pistes rurales réhabilitées pour un coût total de 2,5 milliards de FCFA.

Les populations de Guérin-Kouka ont également à disposition un marché préfectoral financé par le gouvernement du Japon pour près de 470 millions de FCFA.

Construit par ANADEB dans le cadre du partenariat qui le lie au PNUD, cette infrastructure marchande est munie de magasins et boutiques pour les ventes d’articles, d’abris et d’abattoir pour la transformation d’aliments bétail-volaille, et un dispositif de lampadaires, dépotoir, blocs-latrines et forage devant les aider à maintenir un cadre commercial répondant aux normes d’hygiène et de salubrité.

Ces ouvrages se complètent en un dispositif qui renforce l’entreprenariat rural et le développement d’une économie locale portée par les communautés à la base. En effet, le marché préfectoral joue le rôle de cœur commercial et les pistes rurales celui d’artères devant faciliter la circulation des biens et des personnes vers les différents points vitaux des commerces local, régional et national.

Outre les pistes rurales et le marché, dans la région de la Kara , le PUDC est intervenu dans les domaines de la santé et de l’éducation à travers la construction et l’équipement de 8 Ecoles primaires publiques , 2 lycées et 2 Collèges d’enseignement (CEG) , la construction du Centre Medico social d’Awandjelo ; l’USP de Natchitikpi ; et la réhabilitation de blocs administratifs, pédagogiques et sanitaires dans une douzaine d’écoles, collèges et lycées de la région; et la réhabilitation de mini AEP dans les préfectures de KOZAH, BASSAR, BINAH, DOUFELGOU pur l’accès à l’eau potable aux populations.

Lancé le 30 juin 2016 à Mandouri par le Chef de l’Etat togolais, Faure E. Gnassingbé, et exécuté par le PNUD, le PUDC est la plateforme qui concrétise la politique de développement durable inclusif du gouvernement à la lumière des Objectifs de Développement Durable (ODD) telle que détaillé dans le plan de développement national du Togo et repris dans le Plan-cadre des Nations Unies pour l’Aide au développement. Le PUDC travaille avec les différents programmes de développement à la base (ANADEB, ANASAP, PNPTFM) avec l’appui du Gouvernement du Japon pour améliorer les conditions de vie des populations notamment ceux des zones les plus reculées dans les 5 régions du Togo.