Rentrée scolaire 2020-2021 : Dodzi Kokoroko fait le point à la Presse

0
615
Rentrée scolaire 2020-2021
Prof. Dodzi Kokoroko

En prélude à la rentrée scolaire de ce lundi 02 novembre, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire, technique et de l’artisanat a, au cours d’une conférence de presse  le 30 octobre 2020 à l’auditorium de la télévision togolaise, échangé avec les professionnels des médias sur l’organisation de la rentrée académique.

Au cours de la conférence de presse, le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire, technique et de l’artisanat Dodzi Kokoroko  a relevé que plusieurs stratégies sont mises en place par le gouvernement pour le bon déroulement de la rentrée scolaire dont deux éléments clés. « Il s’agit notamment de la place de la concertation et l’accompagnement matériels et financiers des enseignants », a-t-il précisé.

Pour le ministre, le dialogue et la concertation restent la doctrine du ministère de l’enseignement primaire, secondaire, technique et de l’artisanat. Dans cette dynamique de concertation, une série de discussion ont été ouvertes avec les acteurs du système éducatif pour leur permettre de se familiariser à certains prérequis et exigences pédagogiques modernes que sont par exemple : le double flux qui consiste à diviser les élèves des salles de classe en deux groupes et de faire des cours de façon alternatives à ces deux groupes ; un le matin et l’autre le soir, l’exigence du port du masque qui a été presque sponsorisé par le gouvernement pour les enseignants et élèves.  Comme le dit le professeur Dodzi Kokoroko : « notre hier scolaire est très loin de notre aujourd’hui scolaire ».

La situation des enseignants volontaires a été aussi abordée au cours de la conférence. En effet, le concours de recrutement des enseignants qui a été prévu avant la crise sanitaire liée à la Covid-19 sera relancé avant le 30 novembre 2020 selon le ministre. Il a laissé entendre que « ce concours ne va pas intégrer tous les enseignants volontaires. Mais un quota leur sera réservé ».

Toujours concernant les enseignants volontaires, en ce qui concerne le programme  Novissi initié par le gouvernement pour venir en aide aux personnes dont les activités ont été touchées par la Covid-19, le ministre Dodzi Kokoroko a promis que ceux qui n’ont pas bénéficié de cette aide seront pris en charge dès la reprise des cours.

Le ministre a aussi de nouvelles ambitions pour une éducation de qualité. Ainsi, il est projeté de basculer à la digitalisation de l’enseignement, de revisiter et réformer  tour à tour les ENI et ENES.

L’objectif étant d’offrir un lendemain meilleur aux élèves, la construction des bâtiments sur l’ensemble du territoire national ont été annoncés par le ministre de l’Enseignement primaire, secondaire, technique et de l’artisanat, Professeur Dodzi Kokoroko.

Nana GARBA