Rentrée scolaire 2022-2023 : plusieurs réformes annoncées dans le secteur éducatif

0
240

A la prochaine rentrée scolaire, le programme d’enseignement dans les classes du second cycle du secondaire sera réajusté de même que le coefficient de certaines disciplines enseignées.  Cette démarche s’inscrit dans le cadre de la mise œuvre de la réforme curriculaire du système éducatif selon le ministère de l’enseignement primaire et secondaire (MEPSTA).

Cette réforme curriculaire consiste à l’actualisation du programme enseigné, avec l’introduction de l’Approche par les compétences (APC) comme conducteur pédagogique et méthodologique. Sur cette base, la philosophie sera dès la reprise des cours pour le compte de la nouvelle année, enseignée dans les secondes littéraire et scientifique, et de la Science de la vie de la terre (SVT) en seconde littéraire. Dans la dynamique des réformes, les volumes horaires et de coefficients pour la philosophie, la SVT, le français et les mathématiques dans ces classe sont réajustés (voir le tableau ci-dessous).

Classe Rubriques Philosophie SVT Français Mathématiques
Seconde littéraire

Volume horaire / hebdo

2 heures

2 heures

5 heures

Coefficients

2

1

4

2

Seconde scientifique Volume horaire / hebdo

2 heures

3 heures

4heures

Coefficients

1

3

2

 

« La réforme atteindra les classes de premières en 2023-2024 et les classes de terminales en 2024-2025. En attendant, ces deux niveaux continueront avec les programmes et le système d’évaluation en vigueur jusqu’ici dans l’approche par objectifs », a indiqué Dodzi Kokoroko, ministre chargé de l’enseignement, dans une note d’orientation adressée aux acteurs de l’éducation.

En attendant la mise en œuvre de cette réforme dans les autres niveaux du second cycle du secondaire, le MEPSTA annonce de nouvelles dispositions pour le compte des classes de Terminales. Il s’agit de la suppression en Histoire, des chapitres alternatifs ainsi que les étapes de la deuxième guerre mondiale.  Ils sont remplacés par « l’Europe sous domination allemande » et « l’Afrique dans la guerre : efforts de guerre, opérations militaires ».

En géographie, les chapitres alternatifs sont désormais « les potentialités économiques des régions du Togo : atouts physiques et humains, activités économiques, les défis et carte de chaque région ».

Au premier cycle du secondaire général où la réforme est observée depuis quelques années déjà, les coefficients de mathématiques et de physique-chimie technologie sont portés à 3 au lieu de 2 pour les classes de quatrième et de troisième, dans le but « d’établir un équilibre entre les disciplines littéraires et les disciplines scientifiques », précise le ministère de l’enseignement.

Alors que le Togo vient de faire son adhésion au Commonwealth, l’enseignement de l’anglais sera renforcé avec l’augmentation du volume horaire de cette discipline qui passe de 3 heures à 4, de la sixième en troisième.