Reprise des cours : précautions à prendre durant la période d’harmattan

0
504
Les élèves reprennent ce lundi, le chemin de l’école.

C’est la rentrée. Élèves et enseignants ont repris ce lundi 6 janvier 2020, le chemin de l’école; après les congés des fêtes de fin d’année. À Lomé, l’ambiance a été plutôt glaciale en raison de l’harmattan qui sévit depuis quelques jours. Nombreux sont ces élèves qui étaient chaudement habillés à ce premier jour, à cause de la fraîcheur causée par ce vent.  Si beaucoup le redoutent, c’est également à cause des malaises qu’il peut causer quand on ne prend pas les mesures qu’il faut.

Chaque année au Togo, l’harmattan souffle de décembre à février-mars suivant les régions. Vent sec et poussiéreux, l’air devient parfois difficile à respirer durant ces périodes. En provenance du Sahara, l’harmattan est un vent mi froid, mi chaud qui provoque des effets négatifs sur la peau, les mains et les lèvres. Il est par ailleurs responsable de plusieurs pathologies à l’image de la grippe, du rhume et autres infections pulmonaires.

Que faire donc pour préserver sa santé en période d’harmattan ?

Apporter plus de soins à la peau en général mais surtout aux lèvres et aux mains. Pour ce faire, utiliser des pommades nourrissantes et douces comme du beurre de karité ou des huiles essentielles. S’habiller avec des vêtements lourds pour protéger le corps (chaussures fermées, pullover, écharpes et autres).

En ce qui concerne les lèvres et les talons qui se fendillent, ne surtout pas manipuler les cellules mortes. Utiliser par exemple des baumes à lèvres, du beurre de karité ou de la vaseline. Ce vent peut également provoquer des migraines, de la tension artérielle et des bronchites. En cas de malaise, ne pas hésiter à se rendre dans le centre de santé le plus proche.

Pour les conducteurs, se servir d’un cache-nez afin de protéger les voies respiratoires et porter des lunettes. À cause de la faiblesse de la visibilité en ces périodes d’harmattan, il est également conseillé de conduire le plus lentement possible, afin d’éviter les accidents de circulation.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

10 − 1 =