Revue de la performance du portefeuille de la BAD au Togo

0
153

Le Groupe de la Banque africaine de Développement (BAD) et le gouvernement togolais ont fait jeudi la revue de la performance du portefeuille de la banque au Togo au titre de l’année 2019. Il ressort aux termes des travaux que globalement le portefeuille est assez performant, le bilan des projets réalisés est jugé « très bon », avec des résultats tangibles, même si l’on note quelques projets qui « rencontrent des difficultés ».

La présente revue a permis aux acteurs de développement de faire le point de la mise en œuvre des projets. Ce qui a permis de capitaliser les expériences sur les forces et faiblesses, de mettre en lumière les contraintes et de proposer des approches de solutions, pour améliorer la qualité du portefeuille.

Le portefeuille actuel de la BAD au Togo, en mai 2019, est constitué de quinze (15) projets actifs, pour un âge moyen de 3.6 ans, et un montant total d’engagements nets de 304.8 millions d’UC, soit environ 244 milliards de francs CFA, avec un taux de décaissement de plus de 59%. Il comprend onze (11) projets nationaux, dont un (1) du secteur privé, et quatre (4) projets régionaux, représentant respectivement 38% et 62% du total des engagements.
Pour le responsable Pays Pi/BAD, M. Georges Bohoussou, il y a des projets que la banque réalise entre le Togo, le Bénin et le Burkina Faso, qui sont appelés des projets de route. Mais, en dehors de ces projets, on note aussi ceux réservés aux populations togolaises dans tous les secteurs.

Dans son intervention, le ministre de l’Economie et des Finances, Sani Yaya a fait savoir que les interventions du Groupe de la BAD cadrent bien avec l’orientation stratégique du gouvernement à travers le PND (2018-2022). Il a aussi indiqué que la qualité du portefeuille est un élément important dans la détermination du montant des ressources à allouer à chaque pays au niveau de la Banque. «En ces périodes de rareté de ressources et de concurrence entre les pays dans la mobilisation des ressources à moindre coût, je sais compter sur chaque coordonnateur et toute son équipe pour l’atteinte des objectifs assignés, afin de nous permettre de disposer de ressources plus importantes», a-t-il déclaré.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

vingt − trois =