Salubrité publique : l’ONG STADD continue le combat

0
203208

L’ONG Science et Technologie Africaine pour un Développement Durable (STADD) et le Club des Amis des Plages et des Océans (CAPLO) ont procédé ce 25 juillet à l’installation sur la plage togolaise de Soixante-dix (70) poubelles. C’était en présence de Marc Vizy ambassadeur de France, du Président du Cluster  Maritime de l’Afrique Francophone Charles Gafan, et de la représentante de l’OIF, Mme MaïmounatouDialo.

S’inscrivant aux activités du projet « je fais ma part pour la plage de Lomé », l’installation de ces poubelles suivi d’une sensibilisation des populations vise à mettre fin à la pollution sur la plage togolaise et dans la ville de Lomé. Elle marque aussi la commémoration de la journée africaine des mers et des océans.

Il s’agit pour ces acteurs de la gestion durable de l’environnement de rendre attractif le cadre de vie, et ce faisant amener entre autres les investisseurs à y résider pour contribuer au développement du pays dans le cadre du Plan National de Développement PND.

« La création des conditions pour que les Togolais puissent vivre paisiblement dans une salubrité pérenne s’inscrit dans l’axe 3 du Plan National du Développement  (PND). Ceci passe par le fait d’entretenir notre ville, pour la rendre propre afin de faciliter la venue des investisseurs étant donné que notre pays ambitionne d’être un hub logistique. Si un pays est sale, aucun investisseur étranger ne voudra venir», a indiqué  le Président de l’ONG STADD, Gado Bemah.

Pour l’ambassadeur de France au Togo Marc Vizy l’initiative de l’ONG STADD est la bienvenue et est à apprécier dans un contexte où le Togo a tout intérêt de garder ses côtes propres pour favoriser son développement.

« Le  PND compte sur la mer et les océans pour atteindre son ambition celui de faire du Togo un hub logistique. Et c’est important que les entourages de cette mer soient propre d’où ce projet qui vient à point nommé », a-t-il confié.

L’installation de ces 70 poubelles porte à 100 le nombre de poubelles déjà installées par l’ONG STADD et ses partenaires durant cette année 2019. Les 30 premières installées ont permis selon Bemah Gado d’obtenir des résultats assez positifs avec la récupération et la revalorisation des déchets recueillis.

Une activité de beachcleaning et de sensibilisation se déroulera ce samedi 27 juillet sur la plage par STADD et ses partenaires.

 

 

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

onze + 19 =