Santé : quatrième réunion régionale du comité technique REDISSE

0
325
REDISSE
Les techniciens sous régionaux du REDISSE à Lomé

Les techniciens sous régionaux de la santé échangent depuis ce matin à Lomé. Les discussions portent sur le Projet Régional de Renforcement des Systèmes de Surveillance des Maladies en Afrique de l’Ouest (REDISSE ). Quatre ans après sa mise en œuvre, ils font le point des activités menées face aux urgences sanitaires.

Le Projet de Renforcement des Systèmes de Surveillance des Maladies en Afrique de l’Ouest (REDISSE) avait des ambitions. La première de la CEDEAO, c’était de donner des réponses immédiates et rapides face aux urgences sanitaires. En ligne de mire, des maladies infectieuses et toutes les maladies dont la riposte est urgente. Quatre ans après, une évaluation s’impose.

« Les réunions de comité technique du REDISSE offrent l’occasion aux pays qui mettent en œuvre le projet, de faire le point. Voir ce qui a marché ou pas, les bonnes pratiques qui peuvent être partagées avec les autres ; afin de faciliter la mise en œuvre des activités dans les différents pays », a déclaré Fanches Awokou. Il est le coordonnateur de la cellule de gestion de REDISSE.

Des points positifs

Selon le représentant du ministre de la santé et de l’hygiène publique, « il y a quatre ans que nos pays ont vu les lacunes de leurs systèmes de surveillance mise à nu à l’occasion de l’épidémie de la fièvre à virus Ebola. » Il a ajouté : «j’ose penser que les résultats de cette réunion permettront de prendre de nouveaux engagements dans la voix du renforcement de nos systèmes de surveillance des maladies afin d’apporter une réponse immédiate efficace aux éventuelles urgences de santé publique.»

Quatre ans après, le renforcement  de la détection précoce des menaces de santé publique, le renforcement du système des laboratoires en vue de détecter au plus vite les cas de maladies qui surviennent sont, entre autres, les avancées enregistrées. Mais de nombreux autres défis restent à relever. Cette 4e réunion du comité technique du REDISSE sera donc l’occasion de mieux appréhender ces problématiques.

Bassane RAMINA

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

dix − huit =