SCANTOGO migre vers le photovoltaïque pour préserver l’environnement

0
322

Une délégation des ministres en charge de l’environnement et de l’industrie s’est rendue ce 12 octobre 2022 sur le site de SCANTOGO à Tokpli, préfecture de Yoto. Objectif : s’assurer des dispositions prises au niveau de l’usine de cimenterie pour préserver l’environnement et l’emploi des jeunes entre autres.

Après une séance de réunion et d’échanges avec les premiers responsables de la société, les ministres Kodzo Adedze et Foli-Bazi Katari, respectivement ministre du commerce, de l’industrie et de la consommation locale, et ministre de l’environnement et des ressources forestières, ont effectué une visite guidée à l’intérieur de l’usine. Habillés en gilet et casque sur la tête pour des raisons de sécurités, les émissaires du gouvernement ont apprécié les dispositions mises en place pour la sécurité des employés et surtout pour la préservation de l’environnement.

« Nous sommes satisfaits de constater que SCANTOGO a pris des dispositions pour reboiser d’énormes surfaces ici à Tabligbo et surtout essaie de tenir compte de l’environnement dans son exploitation. Nous avons constaté avec satisfaction qu’ils sont en train de développer des énergies basées sur le photovoltaïque et surtout que toutes les conditions de sécurité sont réunies dans l’intérêt des agents de la société », a apprécié Foli-Bazi Katari.

De son côté, le ministre Kodzo Adedze justifie ce déplacement par une symbiose entre le travail de bureau et les visites de terrain pour permettre la concrétisation de la vision du Président de la République qui est de faire du Togo, entre autres, une nation moderne avec une croissance économique et durable. Il s’agit, en effet, de s’assurer, entre autres, que SCANTOGO respecte les préoccupations en termes de protection de l’environnement et œuvre pour la disponibilité du clinker, « denrée » en termes de construction de bâtiment en cette période d’inflation généralisée.

« Nous sommes heureux de constater qu’en face de la flambée des prix de certaines matières premières importées notamment le gaz, SCANTOGO est en train de se positionner pour aller vers d’autres sources d’énergies. Nous notons avec satisfaction l’avancée de la construction de ce centre photovoltaïque pour essayer de se rendre un tout petit peu autonome en matière d’énergie. Nous avons également apprécié le volet RSE parce que pour nous, il faut une symbiose entre la population et les industriels. Nous avons pu visiter le grand projet de rénovation de l’hôpital de Tabligbo et nous voulons féliciter et encourager les autres industriels à leur emboiter le pas », a lancé le ministre en charge de l’industrie.

Pour Eric Goulignac, directeur de SCANTOGO, le choix du photovoltaïque permettra de réduire les émissions de gaz à effet de serre et du dioxyde de carbone. « L’électricité sera produite à base du solaire et on aura plus besoin de l’importation du diesel, du gaz ou d’autres carburants hydrocarburés qui aujourd’hui sont utilisés dans la production de l’électricité. Cela permettra aussi une compétitivité accrue du site industriel de SCAN Togo en termes de coût de production », a-t-il indiqué.

Par ailleurs, cette sortie a également conduit les ministres au centre hospitalier préfectoral de Tabligbo. Elle est dotée d’une radiologie et d’un laboratoire équipé ainsi que des services d’admission opérationnelle grâce à un projet piloté par SCAN Togo, Wacem et la GIZ à hauteur de plus d’un milliard de FCFA.