Secteur agricole : le Fonds Khalifa va décaisser 15 millions de dollars au Togo

0
194

Le Fonds Khalifa pour le Développement de l’Entreprise, basé aux Émirats Arabes Unis et le Togo ont officialisé mardi  un accord de financement d’un montant de 15 millions de dollars destiné à soutenir les micro, petites et moyennes entreprises du secteur agricole.  Les documents ont été signés  par le ministre de l’agriculture, de la production animale et halieutique, Koutéra Bataka et le directeur du Fonds, Hussain Jasim Al Nowais. Le second accord intervenu entre le ministre de l’énergie, Ably Bidamon et le directeur du fonds est relatif à la construction d’une centrale solaire photovoltaïque de 30 MW à Blitta au Nord Togo.

La formalisation de cet accord fait suite aux engagements pris par les autorités des Émirats Arabes Unis lors d’une visite de travail du président Faure Gnassingbé chez l’émir d’Abu-Dhabi en mars dernier.

« Le Mécanisme incitatif de financement agricole fondé sur le partage de risque (MIFA) qui facilite la structuration des petits producteurs et leur accès aux financements, vient par cet accord bénéficier de 15 millions de dollars du Khalifa Fonds. Ce fonds vient créer une ligne de financement pour le MIFA qui va permettre de financer des très petites et moyennes entreprises pour les amener à créer des emplois et améliorer les revenus des populations. Les femmes vont être bénéficiaires à plus de 40 % de cette ligne de financement », a expliqué le ministre de l’Agriculture Noël Koutéra Bataka.

A travers cet accord, a expliqué Hussain Jasim Al Nowais, président du Fonds Khalifa pour le Développement de l’Entreprise, de créer « environ 13 000 emplois » à travers le financement de 3 500 projets du secteur agricole surtout les projets innovants. « Le projet va couvrir tout le pays et mettra l’accent particulier sur les milieux ruraux », a-t-il indiqué.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

10 + sept =