Sena Agbayissah: l’avocat le plus influent de l’espace francophone

0
684
Sena Agbayissah

La quatrième édition du palmarès Jeune Afrique- Jeune Afrique Business des avocats d’affaires les plus influents d’Afrique francophone a été publiée fin juillet dernier. Si la quasi-totalité des médias et des réseaux sociaux nationaux se sont félicités du classement à la 3è place de Pascal Agboyibo (fils de l’ancien Premier ministre Yawovi Agboyibo décédé récemment à Paris), à la tête du cabinet Asafo& Co, c’est pourtant un autre Togolais Sena Agbayissah chez Hughes Hubbard & Reed, qui truste la tête de ce palmarès. Il était classé 5è l’an dernier.

Le Togolais Sena Agbayissah qui est arrivé en tête du dernier classement de nos confrères de Jeune Afrique-Jeune Afrique Business des avocats d’affaires qui ont marqué l’année 2019, est spécialisé notamment en financement, dérivés, gestion d’actifs, marchés de capitaux et réglementation bancaire et financière. Sa pratique se concentre aussi sur les marchés du carbone ainsi que le financement de projets en Afrique. Il a prêté serment en 1991 à Paris après un diplôme de conseil juriste d’entreprise (DJCE), un diplôme de master 2 de droit des affaires français, considéré comme l’une des filières d’excellence en droit, au même titre que les magistères et les formations en collège de droit, ainsi qu’un diplôme d’études supérieures spécialisées en droit privé obtenu en 1989 à l’Université de Rennes.

Son expérience comprend plusieurs matières notamment les financements avec le financement bilatéral ou syndiqué, le financement d’actifs (acquisition senior ou mezzanine, immobilier, aéronefs, navires, matériels industriels), le financement du commerce, financement avec effet de levier fiscal, le financement export ; la gestion d’actifs avec la mise en place et la restructuration de fonds d’investissements et OPCVM coordonnées, la commercialisation d’OPCVM étrangers en France ; ou encore le marché de capitaux avec la structuration de produits financiers simples et structurés au plan juridique et fiscal, la rédaction et la négociation de contrats-cadres de place (FBF, ISDA), la titrisation, l’émission de titres, la mise en place de programmes d’émission de titres de créances structurés.

Son expérience couvre également la rédaction de la documentation contractuelle concernant le financement de projets, notamment, les partenariats public-privé (contrat de partenariat, concessions de service public, BEA, BEH, AOT-LOA, et la structuration de fonds spécialisés tels que le FIDEPPP), et en particulier la négociation et la rédaction des différents contrats de projet, des contrats de financement et de refinancement, des sûretés s’y rapportant et des conventions de délégation et de cession de créances ainsi que la documentation relative à l’investissement equity.

Sena Agbayissah intervient en outre en matière d’arbitrage soit comme avocat-conseil, soit comme arbitre. Il est inscrit sur la liste des arbitres de la Chambre de Commerce Internationale (CCI), la liste des conciliateurs et la liste des arbitres du CIRDI. Son expertise couvre par ailleurs les marchés carbone : réglementation et structuration des produits du marché, rédaction des règles du marché, rédaction et négociation des contrats de marché. Il est l’auteur d’une dizaine de publications dont « Les contrats financiers dans l’espace OHADA: une réforme bien inachevée, » Revue de Droit Bancaire et Financier, n°3, mai 2016. Il siège au Conseil d’Administration de l’AEDBF (Association Européenne pour le Droit Bancaire et Financier).

SCP Martial Akakpo et associés, dans le top 5 des meilleurs cabinets africains.

Il n’y a pas que Sena Agbayissah et Pascal Agboyibo, respectivement 1er et 3è du palmarès, qui font la fierté de notre pays. La SCP Martial Akakpo et associés, a été également classée dans le top des meilleurs cabinets africains en 2019.
Fondé historiquement en 1985 par Charles AKAKPO, après une longue carrière d’enseignant et de magistrat, le cabinet sera repris par son fils, Martial Akakpo qui a orienté dès 1990, ses activités vers les questions de droit des affaires et de l’entreprise, tout en accompagnant ses clients sur les nouveaux marchés de l’OHADA.
A la disparition de son fondateur et pour faire face à son positionnement grandissant, le cabinet se transforme en 2005 en une société civile professionnelle d’avocats qui sera certifiée en 2012 ISO 9001 version 2008.

Constituée d’une équipe multi-experte, la société intervient notamment dans le droit des affaires, le droit bancaire, le droit des investissements, le recouvrement des créances ou encore l’arbitrage. Elle est sollicitée dans le cadre d’opérations de financement effectuées au profit de sociétés togolaises par des institutions internationales telles que la Société de promotion et de participation pour la coopération économique (PROPARCO), la Société financière internationale ( SFI), la Banque africaine de développement (BAD), la Banque ouest africaine de développement ( BOAD), la Banque européenne d’investissement ( BEI), la Deutsche Bank , la Banque chinoise de développement ( CDB) etc.

L’associé-gérant de la SCP, Dr Martial Akakpo intervient comme conseil ou arbitre dans les arbitrages ou médiations internationaux. Membre de la cour internationale d’arbitrage de la CCI, il enseigne le droit du financement des grands projets d’infrastructure en Afrique à l’université Panthéon-Assas Paris II

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

6 + dix-neuf =