Togo : Lancement du projet 50 MAWS pour l’autonomisation des femmes et des jeunes filles

0
963

Le gouvernement togolais à travers le ministère de l’Action sociale, de la Promotion de la femme et de l’Alphabétisation a procédé au lancement du projet « 50 Million African Women Speak Platform » (Plateforme 50 millions de femmes ont la parole). La cérémonie officielle du lancement s’est déroulée le vendredi 18 janvier 2019 à Lomé.

Le projet «50 Million African Women Speak Platform » est une initiative de la Banque Africaine de Développement (BAD), en partenariat avec la Communauté Economique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), le Marché Commun de l’Afrique Orientale et Australe (COMESA) et la Communauté d’Afrique de l’Est (EAC).

Ce projet vise à améliorer la capacité des femmes à accéder à l’information financière et non financière, à faciliter l’apprentissage entre pairs et l’accès aux opportunités de financement des affaires. Il s’agit également de créer des réseaux et à établir des relations de partenariats avec des personnes et structures capables de les aider à se développer et à soutenir leurs entreprises.

Le Représentant Permanent du Président de la Commission de la CEDEAO au Togo, M. Garba LOMPO, estime que le projet doit faciliter l’autonomisation des femmes à travers la création d’une plateforme pour le réseautage d’informations financières à leurs entreprises.

Le ministre en charge de la promotion de la femme, Mme Tchabinandi KOLANI YENTCHARE à cet effet a appelé les femmes entrepreneur à se regrouper pour travailler en réseau afin de bénéficier des financements et des informations pour faire développer leurs entreprises.

Notons qu’à la suite du Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Mali, le Burkina Faso, le Niger, le Nigéria, le Bénin, le Cap Vert et la Sierra Léone, le Togo est le 11ème pays de la CEDEAO à s’engager officiellement dans la mise en œuvre de cette initiative continentale qui vise à faciliter l’autonomisation des femmes et des jeunes filles.