Togo : le gouvernement s’active pour le recensement général de 2020

0
756

Le gouvernement togolais organisera en 2020, le 5e Recensement Général de la Population et de l’Habitat (RGPH-5), conformément à la périodicité décennale. Lundi à Lomé, le ministre de la planification du développement, Ayawavi Tignokpa Demba a présenté l’état d’avancement des travaux préparatoires aux partenaires techniques et financiers.
« Pour la réussite de l’opération, un accent sera mis sur la mobilisation de toutes les parties prenantes. La sensibilisation de proximité sera un volet important de la mobilisation de la population. A ce niveau, les organisations communautaires telles que les Comités villageois de développement (CVD), les Comités de Développement de Quartier (CDQ) ainsi que les leaders religieux seront sollicités pour appuyer la mise en œuvre de la stratégie de sensibilisation du RGPH-5 dans les milieux respectifs », a-t-elle indiqué.

A l’en croire, il s’agira d’un grand chantier qui sera dans sa phase préliminaire basée sur un programme de communication intense de façon à ce qu’on puisse mobiliser la population et atteindre l’objectif recherché.
Le RGPH-5 est une opération de grande envergure qui sera réalisée par l’INSEED. Il va permettre, d’une manière générale, à l’actualisation de l’effectif de la population, à la mise en place d’un système d’information géographique intégrant les infrastructures socio-collectives de base, une meilleure appréciation de l’évolution des tendances démographique du pays, à l’élaboration ainsi qu’au suivi et évaluation des plans et programmes de développement économique et social.
La rencontre a enregistré la participation de plusieurs partenaires techniques et financiers en l’occurrence le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), le Programme des Nations Unies pour le Développement (PNUD) et les autres agences du système des nations unies au Togo, la Délégation de l’Union Européenne (DUE), la GIZ, l’Agence Française de Développement (AFD), la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque Mondiale, l’Ambassade de la République Populaire de Chine que le gouvernement compte impliquer dans la mobilisation des ressources financières indispensables à la réalisation de ce recensement.