Togo : Taïrou Bagbiegue s’assure de la rentrée 2019-2020

0
369
rentrée scolaire 2019-2020
Le ministre Taïrou Bagbiegue a visité quelques écoles de la capitale, lundi, à la rentrée scolaire 2019-2020

L’année académique 2019-2020 laisse entrevoir l’enthousiasme aussi bien chez les apprenants que le corps enseignant. C’est le constat fait, lors de sa tournée à cette rentrée 2019-2020, par le ministre de l’enseignement technique, de la formation et de l’insertion professionnelle Taïrou Bagbiegue. Que ce soit à l’école primaire publique de Nyekonakpoè, ou au lycée d’enseignement général et technique d’Adidogomé; le constat est le même; l’école a belle et bien repris.

Avec sa délégation ministérielle, le ministre a prodigué d’utiles conseils aux apprenants. Il a convié les enseignants à plus de responsabilité et de rigueur. Message bien reçu, car les élèves ont promis détermination et abnégation au travail. « Pendant les vacances, j’ai jeté des coups d’œil au programme de la classe de terminale où je suis en cette rentrée. Et j’ai vite compris, seul le travail et la concentration peuvent me permettre de réussir en fin d’année », a  confié Brigitte Ahadji, élève en classe de terminale A4.

Même message réitéré au lycée d’enseignement général et au lycée technique d’Adidogomé  ce même lundi de la rentrée. Le ministre Bagbiegue a insisté sur le fait qu’à l’heure où le marché de l’emploi devient de plus en plus exigeant, l’adéquation emploi-formation est un atout et surtout avec la vision du Plan National de Développement PND.

A chacun son rôle !

« Nous encourageons les enseignants à se mettre au travail. Le message du gouvernement, c’est la détermination de nos apprenants à pouvoir présenter des résultats positifs en fin d’année. Nous avons voulu attirer l’attention des apprenants sur leur rôle dans le développement de notre pays dans le cadre du Plan National de Développement PND », a déclaré le ministre Taïrou Bagbiegue; à la fin de sa tournée pour constater l’effectivité de la rentrée 2019-2020.

L’apport du secteur privé dans l’enseignement est aussi salué. La preuve, la tournée du ministre et sa suite s’est achevée au Centre d’Etude et de Formation Professionnelle CEFOP – ASA. Un établissement privé d’enseignement technique. Au début de cette nouvelle année, le gouvernement se dit toujours être à l’écoute de tous les acteurs . Ceci, pour une année académique reflétant les efforts déployés à tous les niveaux.

Bassane RAMINA

 

 

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

17 − 2 =