UEMOA : la CCEG envisage la riposte contre le Covid-19

0
594
CCEG

Le 27 avril prochain, se tiendra par visioconférence, un sommet extraordinaire des Chefs d’État et de Gouvernement (CCEG). Le chef de l’État, Faure Gnassingbé y prendra part avec ses paires de l’Union Économique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA). La pandémie du COVID-19 ainsi que les solutions à apporter tant au plan sanitaire qu’économique seront au cœur des échanges.

La visioconférence prévue à 11h sera dirigée par le président ivoirien Alassane Ouattara. Ce dernier est également le président en exercice de la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement (CCEG) de l’UEMOA. Il sera donc question pour lui et ses paires de trouver des réponses collectives à mettre en place pour lutter contre la pandémie.

Au cœur des travaux

En ces temps de crise, les gouvernements de l’UEMOA font face à de nombreux défis. Notamment, ceux liés aux besoins en matière d’équipements et d’intrants médicaux (masques; appareils respiratoires; produits pharmaceutiques; …). La crise sanitaire a aussi engendré des effets pervers sur l’économie mondiale, mais aussi sur celles des États membres de l’UEMOA.

Il reviendra donc à Faure Gnassingbé ainsi qu’à ses paires d’analyser la situation actuelle et d’évaluer des plans de riposte. Le but de ce sommet extraordinaire sera de définir une stratégie communautaire en vue de parvenir à des synergies d’action. Il s’agira également de préserver les acquis de l’intégration régionale en dépit de la fermeture des frontières nationales aériennes et terrestres. En marge des travaux du sommet, la lutte contre les actes terroristes et de banditisme sera également abordée par les chefs d’État.

Clément Gado

 

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 + treize =