UEMOA : Réunion de la conférence des Chefs d’Etat à Abidjan

0
191

Le président togolais,  Faure Gnassingbé a pris part vendredi à Abidjan  à la  21ème session ordinaire de la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’UEMOA en République de Côte d’Ivoire. La cérémonie  d’ouverture a été  présidée par Alassane Ouattara,  Président de la République de Côte d’Ivoire et Président en exercice de la Conférence.

Dans son allocution,   le dirigeant ivoirien s’est félicité des avancées significatives enregistrées, notamment dans le domaine de la gestion macroéconomique, de la convergence économique, de l’approfondissement du marché commun, du renforcement des infrastructures et de la mise en œuvre des politiques sectorielles.

Il a ensuite souligné que la consolidation de ces acquis nécessite la préservation d’un climat social stable et apaisé ainsi que l’amélioration de la situation sécuritaire. Ce qui permettrait aux Etats membres de franchir, dans un proche avenir, des étapes décisives sur le chemin de l’émergence économique.

Outre l’examen des dossiers spécifiques à eux soumis, les Chefs d’Etat et de Gouvernement, au cours de leur huis clos,  ont pris  un Acte additionnel fixant le taux du Prélèvement Communautaire de Solidarité (PCS), la principale source de financement de l’Union.

En rappel, lors de la 20ème session de la Conférence, tenue en juillet 2018 à Lomé, les Chefs d’Etat et de Gouvernement, avaient décidé du maintien du taux du PCS à 0.8% tout en instruisant le Conseil des ministres de lui soumettre à sa prochaine session les perspectives de son évolution.

Commentaire

Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

3 × trois =