Un fonds du PNUD à saisir par les jeunes entrepreneurs togolais

0
312

Le bureau du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) lance un appel à candidature pour la sélection de 10 PME/Sociétés coopératives innovantes pour bénéficier d’un accompagnement technique et financier via le projet dénommé « la Facilité Togolaise pour l’Accélération et l’Innovation (FTAI) ». L’initiative a été présentée à la presse  ce 19 juillet 2021 à Lomé.

Ce projet, pensé en collaboration avec le Ministère du Développement à la Base, de la Jeunesse et de l’Emploi des jeunes (MDBJEJ) via le Fonds d’Appui aux initiatives Economiques des Jeunes (FAIEJ), vise à identifier, à récompenser et à accompagner les meilleures PME qui se démarqueront entre autres par des procédés innovants dans l’apport de solution à l’économie, dans leur fonctionnement. De façon spécifique, l’innovation pourra porter sur une démarche de production, la logistique, les moyens de transport, de stockage ou de distribution permettant à l’entreprise d’être plus performante, de gagner du temps, de consommer moins d’énergie, de produire plus avec les mêmes quantités d’intrants, de créer plus d’emplois.

De fait, pour en bénéficier, il est exigé des postulants (PME) un chiffre d’affaires de 60 millions par an en raison de 5 millions de FCFA par mois. La barre, selon Komi Aokou, responsable de l’exploration au laboratoire d’accélération des ODD au PNUD, n’est pas trop haute. D’abord, explique-t-il, « c’est conformément à la charte des PME qui est en vigueur au Togo ». Une entreprise, poursuit le cadre du PNUD, qui en terme de profit n’atteint pas 5 millions par mois, « c’est difficile de la considérer comme un PME ».

Le  projet est à trois volets et démarre avec les PME qui bénéficieront d’un financement de 20 millions sur 12 mois. « Le second volet, c’est certifié les incubateurs pour qu’ils puissent donner un accompagnement de qualité aux startups qui sont les troisièmes bénéficiaires de cette Facilité. Ces startups pourront également avoir une subvention pour lancer leurs innovations  et être accompagnés par un crédit supplémentaire auprès des institutions financières partenaires de FAIEJ », a indiqué Komi Aokou.

Pour sa part, Mme Sahouda Gbadamassi-Mivedor, directrice générale du FAIEJ a indiqué  qu’au-delà de l’absorption du risque lié à l’accompagnement des jeunes entreprises en croissance, l’initiative vise aussi et surtout à « mettre l’accent sur l’accélération de la croissance des entreprises innovantes et ambitieuses, en se focalisant sur les investissements à impact pour le développement tel que visé par la feuille de route gouvernementale 2020-2025 ».

Pour information, l’appel à candidatures est ouvert sur la période du 19 juillet au 4 août 2021 à 00h00 GMT. Postulez en téléchargeant le formulaire d’inscription sur le lien ci-après :

Formulaire d’inscription …    https://faiej.tg/FORMULAIRE_D’INSCRIPTION

Le dossier complet de l’appel à candidature…       Fichier d’appel à candidature FTAI | FAIEJ: Fonds d’Appui aux Initiatives Économiques des Jeunes.

Atha ASSAN

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

vingt + un =