Un mandat d’arrêt délivré contre Agbéyomé KODJO

0
5670
Agbéyomé , immunité
Agbéyomé KODJO, candidat malheureux à la présidentielle du 22 février 2020

De sources concordantes, un mandat d’arrêt a été délivré contre Agbéyomé Kodjo par le doyen des juges d’instruction, vendredi. Il fait suite au refus de l’ancien Premier ministre de comparaître le 10 juillet dernier par devant le magistrat. Le candidat malheureux au scrutin du 22 février 2020 avait justifié sa décision par des « investigations sérieuses et croisées dont il ressortait que des desseins hautement malveillants seraient planifiés contre ma personne dans le cadre de cette convocation, dont l’ultime but est de m’éliminer par tous les moyens ».

De fait, le juge instructeur ayant constaté son absence, a fait établir un procès-verbal de défaut de comparution. Et délivrer un mandat d’arrêt contre monsieur Kodjo pour ne pas avoir respecté les termes de son contrôle judiciaire.

Pour rappel, le président du MPDD a été inculpé le 24 avril dernier pour plusieurs chefs d’accusation, notamment ceux d’atteinte à la sûreté intérieure de l’État, d’usage des insignes de l’État, de nominations illégales, de troubles aggravés à l’ordre public ainsi que de dénonciations calomnieuses. Il était placé sous contrôle judiciaire, avec interdiction de quitter le territoire  sans autorisation, celle de faire des déclarations tendant à la remise en cause des résultats de la présidentielle du 22 février 2020, ou encore de tenir tout propos, déclarations, ou attitudes tendant à remettre en cause et à saper l’ordre constitutionnel et institutionnel.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois × 5 =