Un nouveau centre d’oncologie pour la prise en charge des enfants au CHU SO

0
755
Des membres de l'Association VICTOiRE, la ministre et les parternaires devant le nouveau centre

Le CHU Sylvanus Olympio dispose d’un nouveau centre d’oncologie pour le traitement des enfants victimes de cancer. Le joyau, une initiative de l’association VICTOiR, est réalisé grâce à l’appui de plusieurs partenaires parmi lesquels l’Etat togolais. Il a été inauguré ce 08 mars en présence de la ministre déléguée chargée de l’accès universel aux soins,  Dr Agbah-Assih Mamissilé et des diplomates français et allemand.

La réalisation de l’ouvrage, financé à hauteur de 175 736 008 Francs CFA, a duré presque une dizaine d’années de travail. Le Centre a été achevé en janvier 2020 permettant la prise en charge rapide des enfants, libérant ainsi des lits réservés aux hospitalisations de longue durée. « A l’étage : le « plateau de Nuit », extension de l’unité initiale, achevé en février 2021, permet  de doubler le nombre de lits. Il comporte également une salle de soins intensifs et d’initiation de réanimation ainsi qu’une salle de vie et d’animation pour parents et enfants permettant la détente et également les thérapies de groupe. La finition du toit avec son étanchéité et la mise en service du chauffe-eau solaire ont quant à elles été achevées fin 2021 », a détaillé la présidente de VICTOiR, Dr Brigitte Meillon.

De son côté, le docteur Agbah-Assih Mamissilé a  salué le geste humanitaire de l’Association. Pour elle, il s’agit d’ « une ferme volonté de soulager et d’aider à soigner » les enfants victimes de cancer venant de tout bord. « L’unité d’oncologie de l’unité pédiatrie du CHU SO s’est agrandi davantage », a ajouté la ministre déléguée chargée de l’accès universel aux soins.

Créée et dédiée à la lutte contre le cancer de l’enfant au Togo, VICTOiR est une association franco-togolaise à but humanitaire. Elle a été officiellement créée en 2006 par 3 dentistes français : Dr Marion Dutraive (trésorière), Dr Brigitte Meillon (Présidente), Dr Cyril Plasse (coordonnateur logistique), et 3 médecins togolais Dr Séenam Kutoati (Vice- Président), Dr Eric Mensah et Dr Steeve Poko, qui se sont retrouvés autour de la prise en charge médicale et du combat pour la guérison de Victor à Lomé en 2004, un enfant qui présentait un cancer localisé au niveau des mâchoires, le lymphome de Burkitt.