Un partenariat entre le Togo et la fondation Seamaul de la Corée du Sud pour accompagner le projet des agropoles

0
896

Le Togo et la Fondation Seamaul de la Corée du Sud ont signé vendredi 18 janvier 2019 une convention de partenariat portant sur la mise en œuvre du Projet Agroalimentaire du Togo (PAT-Togo). La cérémonie de signature est intervenue en marge d’un séminaire de « haut niveau » organisé à la Primature à Lomé entre le ministre des finances, Sani Yaya et le président de la Fondation.

Ce partenariat s’inscrit dans le cadre de la réalisation des pôles de croissance économique basés sur la transformation des produits agricoles. Des projets dits « Agropoles » initiés par l’État togolais.

Grâce à ce partenariat, la fondation s’engage à apporter l’expertise coréenne dans la réalisation du projet au Togo. Il s’agira pour la partie coréenne de renforcer les capacités des acteurs nationaux et des populations bénéficiaires et contribuer à l’amélioration des revenus et l’aménagement de l’environnement des zones concernées par le projet.

L’expertise coréenne est l’une des meilleures au monde pour assurer une transformation économique du Togo, s’est réjoui le Premier ministre Komi Sélom Klassou qui a salué l’engagement des premiers responsables de la fondation Seamaul Undong à accompagner le Togo.

« L’implication du secteur privé va être déterminante non seulement au niveau de la chaîne de production, mais aussi et surtout au niveau de l’implémentation de l’agro-industrie et du financement des filières d’exportation », a-t-il précisé.

Pour rappel, le projet des Agropoles s’inscrit dans l’axe 2 du Plan National de Développement (PND). Au total, 10 Agropoles vont être installés sur l’ensemble du territoire national dont le premier sera celui de Kara (nord du pays).

Le projet est financé à hauteur de 64 milliards F CFA dont 35 déjà mobilisés.