Une bourse agricole pour promouvoir le e-commerce

0
353
Directeur de la DSID, SALIFOU Daoudou

Le Togo dispose désormais de sa bourse agricole et alimentaire. Lancée le 23 juin dernier par Noël Bataka, ministre de l’agriculture, la bourse est une plateforme de e-commerce visant à faciliter la commercialisation des produits agricoles et alimentaires dans le pays. Quels atouts cette plateforme présente-t-elle pour les agriculteurs et autres acteurs du secteur agricole ? Qui peut faire des opérations à la bourse agricole ? Eléments de réponses.

Visibilité et accès au financement
L’opérationnalisation de la bourse agricole et alimentaire vient renforcer les initiatives déjà en cours pour booster le secteur agricole à travers le mécanisme incitatif du financement agricole (MIFA). Il s’agit donc pour l’Etat en lançant cette bourse de soutenir les différents acteurs du secteur agricole notamment les producteurs, les transformateurs, et les acheteurs.
« La bourse agricole est une plateforme technologique via laquelle l’Etat veut soutenir les différents acteurs du secteur agricole, notamment les producteurs, les transformateurs, les acheteurs en créant un environnement de confiance entre ces intervenants afin de leur permettre de trouver de nouveaux débouchés pour écouler leurs produits », confiait Jérémie Yamouti, de la Direction des filières végétales au Ministère de l’Agriculture et de la Production Animale et Halieutique (MAPAH), à nos confrères de Togo First.
La bourse agricole et alimentaire devra ainsi permettre selon Salifou Daoudou, Directeur des statistiques agricoles de l’informatique et de la Documentation (DSID), de résoudre davantage les problèmes d’accès aux financements auxquels font face les agriculteurs togolais.

« La bourse est née de l’initiative du chef de l’Etat de faciliter davantage l’accès des producteurs agricoles à un financement durable. Elle vient renforcer les actions déjà en cours à travers le MIFA, un mécanisme fondé sur le partage des risques, qui organise, structure les producteurs et facilite leur accès aux financements. La bourse agricole et alimentaire qui est de façon basique un marché, constitue alors une grande opportunité », indique M. Salifou Daoudou.
En ce sens, il est prévu à la bourse un système de gestion d’entreposage. « Le récépissé d’entreposages constitue une preuve que les produits spécifiés de qualité et quantité indiquées ont été déposés à un endroit particulier. Le système d’entreposage consiste à ce que le producteur puisse entreposer son produit dans un entrepôt et recevoir en retour un récépissé électronique monnayable à la banque », confie-t-on à la DSID.
De fait, le récépissé électronique constituera une garantie pour l’agriculteur détenteur pour accéder à un prêt dans les institutions financières partenaires de la bourse. Il vient en renfort des stratégies traditionnelles de minimisation des risques et permet la diversification des activités agricoles.
Au-delà de la facilitation à l’accès aux crédits par les agriculteurs, la bourse garantit une visibilité des produits agricoles et un accès au marché. La plateforme, en permettant la constitution du marché vise à promouvoir la visibilité, et à faciliter la commercialisation des produits alimentaires et agricoles.
« Nous utilisons une plateforme qui donne la possibilité aux potentiels acheteurs au plan national mais aussi à l’international de faire directement des achats des produits mis en vente. De fait, la bourse augmente la chance des producteurs d’avoir un marché », soutient le directeur de la DSID.

Une bourse accessible à tous
L’inscription à la bourse est simple et gratuite. Il suffit à tout acteur (producteur, grossiste, détaillant) désireux de rentrer à la bourse agricole et alimentaire du Togo de s’adresser à la DSID. Cette structure du ministère de l’agriculture va à la demande d’un acteur, collecter les informations relatives à la position géographique de ce dernier, à la qualité et à la quantité de produits agricoles dont il dispose, et les coordonnées.

Après la transmission de ces informations, les équipes techniques se chargent de l’intégration de l’acteur sur la plateforme. Sur la plateforme, sont disponibles, des intrants agricoles, des produits vivriers, animaux et halieutiques transformés et conditionnés au Togo.
A la bourse, les prix des différents produits sont indexés et fluctuent selon l’offre et la demande. De plus, tout acheteur peut rentrer directement en contact avec un distributeur pour se faire livrer un produit qu’il désire. De même les distributeurs peuvent se procurer des produits chez les grossistes sur la plateforme et vice-versa.

« La Bourse Agricole à travers les gestionnaires des entrepôts en ligne, collecte la production nationale et les stocks selon les standards. Elle propose ensuite la production ainsi collectée aux grossistes et agrégateurs par des enchères en ligne permanentes ou par ventes directes », confie-t-on au ministère de l’agriculture.
De fait indique, le directeur de la DSID, le Togo à travers la bourse, passe à la digitalisation de ses circuits de commercialisation de ses produits agricoles.
Il est annoncé la mise en place d’une plateforme qui permettra de synchroniser les commandes en vue d’assurer la livraison et sécuriser des produits.

La confiance des partenaires
Le Togo dispose de plusieurs atouts justifiant la mise en place de la bourse. Ces atouts ont été relevés par la BRVM (Bourse Régionale des Valeurs Mobilières) en 2019 à l’issue d’une étude d’évaluation des facteurs clé de réussite de la bourse agricole au Togo.
Il s’agit notamment des excédents céréaliers qu’enregistre le pays depuis cinq (5) années, la disponibilité des stocks, la qualité des entrepôts, l’engagement des acteurs et l’adhésion des institutions financières.
De fait, pour rendre opérationnelle sa bourse agricole, le Togo a mobilisé différents partenaires financiers dont Orabank, Ecobank et la BOA (Banque Of Africa). De même, des compagnies d’Assurance et les opérateurs de téléphonie mobile Moov et Togocel accompagnent à la bourse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

1 + 8 =