Une présumée attaque djihadiste au nord-ouest du Bénin provoque plusieurs morts

0
692

Selon des informations relayées par la presse béninoise, une position des forces armées de ce pays, a été attaquée dans la nuit du mercredi au jeudi par des présumés djihadistes à Porga, localité située dans une zone  frontalière avec le Burkina-Faso.

La scène s’est produite dans la nuit du 1er au 02 décembre. Vers  00h, des individus non identifiés ont investi une base militaire de l’armée béninoise, située à Porga ,  un village de l’arrondissement de Dassari, dans la commune de Matéri  et relevant  du  département de l’Atakora, au nord-ouest du Bénin, à la frontière avec le Burkina Faso.

Les assaillants qui sont arrivés par le fleuve, ont encerclé le site et attaqué par le campement. Après des échanges nourris de tirs, les forces béninoises ont réussi à prendre le dessus, obligeant les djihadistes à battre en retraite jusqu’à Nadiagou au Burkina-Faso.

Si aucune source officielle n’établit  pour l’instant le bilan de cette attaque, les médias locaux annoncent des morts dans les deux camps et de nombreux blessés évacués vers les hôpitaux.

Pour rappel, cette zone abrite l’une des portes d’entrée du parc national de Pendjari,  où deux touristes français avaient été enlevés par des terroristes en 2019.