UNIR qualifie de ‘provocation’ l’incendie de leur siège à Sokodé

0
986

Dans la nuit du 26 au 27 octobre, le siège  du parti Union pour la République, (UNIR), de Sokodé dans  la région centrale a été incendié. L’information qui a fait buzz sur la toile  toute la journée   a été confirmée en fin de soirée par le bureau exécutif du parti.

‘C’est avec la plus grande indignation que le parti Union pour la République (UNIR) porte à la connaissance de l’opinion nationale et internationale qu’un incendie d’origine criminelle a, à nouveau, endommagé le siège du parti sis au quartier Diadoure à Sokodé, indique un communiqué signé par le secrétaire exécutif du parti, Aklesso Atchole.

Pour ce dernier, il s’agit d’une provocation à laquelle l’on ne  doit pas  répondre.  De ce fait, il appelle  les ‘militants du parti et ceux de Sokodé, en particulier au calme et à la retenue’ et à ne pas céder à aucune provocation.

En revanche, assure-t-il,  le parti rassure les militants que plainte a été formellement déposée auprès des autorités compétences afin que les auteurs et instigateurs de cet acte soient traduits en justice conformément aux lois en vigueur’.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

trois × 5 =