Vers une possible réouverture des frontières terrestres de la CEDEAO le 1er janvier 2022

0
735

Fermée depuis bientôt 2 ans, les frontières terrestres de la CEDEAO pourront être réouvertes à partir du 1er janvier 2022. Date proposée par des ministres sectoriels de la sous-région, à l’issue d’une rencontre tenue Abuja au Nigéria lundi.

Dans la perspective de la validation de cette date par les Chefs d’Etats et de gouvernements de la sous-région lors de leur prochaine conférence, ces ministres sectoriels, en collaboration avec l’organisation ouest-africaine de la santé (OOAS), recommandent aux dirigeants l’implémentation effective des directives harmonisées aux postes de frontières, la reconnaissance mutuelle des tests PCR covid-19 et l’harmonisation de leur durée de validité.

Ces recommandations, d’après la cinquantaine de participants à la rencontre relèvent des « leçons tirées des deux années de fermetures des frontières ».  En effet, constatent-ils, « la pandémie a donné lieu à des perturbations sur la demande, l’offre et les investissements dans les principaux secteurs économiques ».  De même, elle a « négativement impacté le volume des échanges commerciaux et la mobilité des personnes ».

Economiquement, les ministres évaluent à 6,7% la baisse cumulée du PIB des pays de la CEDEAO entre 2020 et 2021, soit environ 50 milliards de dollars. Ces chiffres d’après eux démontrent que « la réouverture des frontières pour la relance économique devient dès lors un enjeu fondamental ».

Pour, rappel les frontières terrestres de la sous-région ont été fermées sur décision des chefs d’Etats de la sous-région dans le souci de limiter la propagation de la Covid-19.